Accord du Dialogue Politique : Une ONG demande avec patriotisme à la classe politique et à toutes les forces sociales de la patrie de respecter les lois (Déclaration)

  • Publiée par Dramé Yahya
  • 5 novembre 2016 17 h 30 min
  • 0

Entouré de certains membres, Moustapha Barry, Président de L’ONG AGIR TOUS POUR LA PATRIE a rendu publique une déclaration, ce samedi 05 novembre 2016 pour examiner les accords issus du dialogue politique de notre patrie. Au cours de laquelle, il a demandé avec patriotisme à la classe politique et à toutes les forces sociales de la patrie de respecter les lois.

A cette occasion, Moustapha Barry, président de l’ONG AGIR TOUS POUR LA PATRIE a expliqué les circonstances de la tenue de cette déclaration, « Notre ONG, soucieuse du respect des lois, des droits fondamentaux de chaque individu, des acquis démocratiques et de la cohésion nationale ».

A l’issues des concertations et analyses, Moustapha Barry a précisé que sur l’article 109 du code électoral qui dispose : « La campagne pour l’élection du conseil de quartier dure sept (07) jours avant la date du scrutin. Aucun candidat ou liste de candidats, ne doit faire campagne sous le couvert d’un parti politique ou de toute autre organisation gouvernementale ou non gouvernementale (ONG) », a-t-il précisé.

La violation flagrante de cet article, poursuivit-il, ‘’ les accords empêcheront les guinéens de jouir de leur droit, leur participation au processus de développement local et cela constitue un recul pour notre jeune démocratie ‘’.

Selon le président Moustapha Barry, nos lois censées régulière et résoudre les problèmes et autres malentendus politiques, sont allégement foulées au pied, « au nom des intérêts partisans ou sectaires par ceux-là mêmes qui sont censées la respecter. Nous dirons que la classe politique a déçu le peuple guinéen », a-t-il ajouté.

De même, L’ONG AGIR TOUS POUR LA PATRIE à travers son président constate que le souci principal de cette classe politique est comment se positionner pour davantage sucer le peuple guinéen, « la situation que traverse notre patrie exige de nous qu’on se mette au-dessus de toute considération politico-ethnique. Nous pensons qu’il est urgent que les guinéens de tout bord se rencontrent pour trouver une solution efficace et collective à ce drame », martèle-t-il.

Par ailleurs, Moustapha Barry, président de l’ONG AGIR TOUS POUR LA PATRIE demande avec patriotisme à la classe politique et à toutes les forces sociales de la patrie de respecter les lois.

Pour mettre un terme à sa déclaration, Moustapha Barry recommande ci-après : « A l’Assemblée nationale, de faire preuve de responsabilité dans la modification de certaines lois. Au président de la République, de respecter son serment qui consiste de respecter et faire respecter la loi Au partis politique, de se dépasser et ne privilégier que l’intérêt supérieur de la nation. A la CENI, de faire preuve d’honnêteté et d’impartialité dans leur tâche respective. A la communauté internationale, de ne pas s’associer à la violation de nos lois et de faire preuve de bon sens… », A-t-il conclu.

Share Button
Précédent «
Suivant »

Téléphones: 655 25 06 84 628 38 05 76

Laisser un commentaire