Accusé de vol : Un Jeune froidement torturé à mort par une Famille à Coyah

  • Publiée par Abdoulaye Bella Diallo
  • 23 février 2017 14 h 24 min
  • 0

La torture, le lynchage, la tuerie font l’actualité dans certaines villes à l’intérieur en Guinée. Le dernier cas en date est celui de Bentourayah, dans la commune urbaine de Coyah, où une famille a torturé le jeune Ibrahima Sory Bangoura, âgé de 30 ans et originaire du quartier Yimbayah à (Conakry). Selon la victime, il a été accusé de vol alors qu’il cherchait à se rendre dans la famille de son ami après avoir consommé du vin blanc.

La victime Ibrahima Sory Bangoura a expliqué les circonstances dans lesquelles, il a été torturé dans cette localité après son admission à l’Hôpital à la base militaire de Yimbayah : « Depuis quelques jours, j’ai décidé de me rendre chez mon ami à Bentourayah afin de passer le week-end avec lui, une fois arrivé, il m’a conduit dans sa grande famille. On était parti dans un ‘’MAQUIS’’ où on a consommé de trop et du coup, j’ai constaté un malaise qui me terrassait. Sur les lieux, je ne pouvais plus supporter ma tête, alors mon ami m’a conseillé d’aller à la maison et de mettre de l’eau sur ma tête. Mais en cours de route. Je me suis trompé et j’étais devant le portail d’une concession que je ne connais pas, j’ai vu une fille et je lui ai demandé si c’est chez mon ami, elle a dit de quitter. Car je ne suis pas venu pour chercher un ami, mais plutôt pour voler la famille. En plus, ses frères sont venus m’attaquer et me ligoté. J’insistais toujours que je ne suis pas un voleur et je suis un étranger de Coyah. Ils m’ont frappé jusqu’à prendre des lames pour me blesser, trimbaler, torturer, avant de brancher un fer à repasser sur mes deux fesses qui sont brûlées totalement», a-t-il expliqué.

A noter que ce n’est pas la première fois que les populations se rendent elles-mêmes justice en Guinée.

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter 00224 628 52 64 04

Laisser un commentaire