Alpha Condé à Meknès : « Pourquoi, les pays occidentaux n’ont jamais demandé aux pays asiatiques de limiter leurs mandats ? »

  • Publiée par Abdoulaye Bella Diallo
  • 18 avril 2017 10 h 59 min
  • 0

La ville de Meknès abrite pour la 12ème fois le Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM). Au cours de cette rencontre, le président en exercice de l’Union Africaine, Pr Alpha Condé a énuméré un certain nombre d’objectifs qui permettront désormais au continent de prendre son destin en main.

« Il faut que l’Afrique ait son destin en main. Nous ne voulons plus que les zones occidentales nous dictent ce que nous devons faire. L’Afrique doit définir sa propre voie de développement. Que désormais personne ne viendra développer l’Afrique à notre place. C’est vrai, il y a des principes universels pour la démocratie. Mais, il est important qu’on laisse les africains adopter ses principes universels à leur conviction », a déclaré le président guinéen.

Et d’ajouter, Alpha Condé s’interroge, pourquoi les pays occidentaux n’ont jamais demandé aux pays asiatiques de limiter leurs mandats, « laisser l’Afrique se développer et tracer sa voie de démocratie. Car, l’Afrique est aujourd’hui majeure », a précisé le patron de Sékhoutéreyah.

Selon lui, l’Afrique peut se développer, si nous assumons notre responsabilité, « parce que si l’Afrique est financée par l’Union européenne, il n’y a pas de possibilité de développement », lance-t-il.

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter 00224 628 52 64 04

Laisser un commentaire