Après la signature de la convention du Dialogue Politique : La Société Civile entre marteau et l’enclume

  • Publiée par Abdoulaye Bella Diallo
  • 13 octobre 2016 20 h 16 min
  • 0

24 heures seulement après la signature de la convention du dialogue politique inter-guinéen, la Société Civile à travers le Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG) où il était signataire à la Primature.

Ce jeudi, 13 octobre 2016, lors d’un Point de presse, au cours duquel, la Société civile exige le respect scrupuleux de l’article 109 du code électoral, constate des incohérences dans le code électoral notamment à l’article 102, demande que d’autres insuffisances soient corrigées pendant la session budgétaire encours à l’hémicycle du palais du peuple ; que la CENI technique soit composée des experts électoraux nationaux, membres de la société civile, hauts fonctionnaires à la retraite sans affiliation politique et la mise en place d’un comité de veille du processus électoral…

Pour parler des échanges du compte rendu de ces délégués au cours du dialogue politique, Dansa Kourouma, président du CNOSCG a fait savoir que plusieurs points ont été relevés à savoir :

Sur les élections de districts et de quartiers, « la violation systématique de l’article 109 du code électoral qui dispose ‘’ qu’aucun candidat ou liste de candidat ne doit faire la campagne sous le couvert d’un parti politique ou de toute organisation gouvernementale ou non gouvernementale ».

Sur la CENI, « une ambigüité sur l’expression de la mise en place d’une CENI plus technique. Tout en précisant son mandat, sa composition et ses attributions ».

Après cette déclaration, les questions qui circulent sur les lèvres des observateurs, est que où cette société civile se trouvait lors des différentes rencontres du dialogue inter guinéen ? Pourquoi, elle a signé le document issus des pourparlers  ?  À-t-elle reçu des pots de vin pour signer ce document ?

SOS pour la société civile qui se trouve entre le marteau et l’enclume…

A suivre

 

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter 00224 628 52 64 04

Laisser un commentaire