Bantama Sow aux fédérations sportives nationales : nous ne récompenserons que les résultats des fédérations pas la tête des personnes.

  • Publiée par Oury Maci Bah
  • 14 octobre 2017 8 h 10 min
  • 0

Le ministre de la culture des sports et du patrimoine historique était à la rencontre des fédérations sportives nationales ce vendredi 13 Octobre 2017 à Conakry. Cette rencontre s’est tenue dans la salle de conférence du comité olympique national sportif de Guinée situé à dixinn dans l’enceinte du stade du 28 septembre. Il était question pour le ministre d’écouter les dirigeants des fédérations sur les difficultés qu’ils rencontrent et leur proposition de solution. Sur 30 fédérations répertoriée 29 ont répondu présent.

Le porte parole des fédérations est revenu sur quelques difficultés qu’ils ont en commun, ces problèmes sont entre autre : Un manque d’infrastructure adéquates, un manque de moyens financiers appropriés, corolaire de non exécution des calendriers d’activités sportives établis, et un manque de formations appropriés. Oumar Condé a aussi touché l’épineuse question de la charte du sport que les fédérations veulent qu’elle soit adoptée par les élus du peuple à l’hémicycle. Une fois adoptée les fédérations pensent que cette charte sera la solution pour la triomphe et le progrès du sports Guinée.

Dans son discours réponse Sanoussy Bantama a annoncé la bonne nouvelle qu’il fera tout pour que la charte du sport soit adoptée en Guinée par les députés lors de la prochaine session des lois. Pour permettre l’épanouissement du sport en Guinée, il compte également sur le fond d’aide à la culture et au sport qu’il va mettre à la disposition de certaine fédération. Mais le ministre de la culture des sports et du patrimoine historique a ajouté de passage qu’il ne sera pas facile pour lui de subventionné une fédération qui n’est pas capable d’organiser des compétitions au pays.

Pour finir il a aussi mis en garde les présidents des fédérations de ne pas aller à son département et dire qu’il son invité à l’étranger dans les compétitions de les aidés si ils ne sont pas capable de faire des preuves.

Oumar Camara
+224 656 28 72 51

 

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter 00224 628 53 39 66

Laisser un commentaire