Boycott du dialogue : « Si l’opposition veut, elle peut organiser des villes veillées, des villes mortes, des villes en coma » Damaro très remonté

  • Publiée par Guineesynthese
  • 12 mai 2018 7 h 21 min
  • 0

«Si l’opposition veut, elle peut organiser des villes veillées, des villes mortes, des villes en coma. C’est leur affaire ! Nous continuerons, nous, à travailler. Désormais, il n’est plus question de violer la loi pour faire plaisir à l’opposition»

L’opposition républicaine a annoncé le jeudi 10 mai la suspension  de sa participation aux travaux du comité de suivi du dialogue politique. Ce vendredi, le groupe de la majorité parlementaire, par la voix de son président, a vivement réagi à cette décision des opposants.

Amadou Damaro Camara accuse les opposants de manœuvres visant à rendre le  pays ingouvernable. Pour le patron de la mouvance présidentielle, le pouvoir ne s’associera plus  à aucune violation de la loi de  la  République pour faire plaisir à l’opposition.

Lire la suite sur https://www.guineenews.org/boycott-du-dialogue-tres-remonte-damaro-assene-ses-verites-a-lopposition-et-menace/

Share Button
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire