Contre la cherté des loyers : Une ONG monte au créneau, dénonce et interpelle les élus du peuple

  • Publiée par Abdoulaye Bella Diallo
  • 5 avril 2017 15 h 44 min
  • 0

Alors que la session de loi s’ouvre aujourd’hi de l’autre côté à l’hémicycle, ce mardi 05 Avril 2017 à Conakry, l’ONG ‘’Initiative Citoyenne pour le Changement de Condition de vie des Guinéens œuvrant pour le ‘’loyer cher’’ a fait un ‘’ Sit-in ‘’ à la devanture de l’assemblée nationale pour dénoncer ce phénomène de cherté des loyers et interpeller les élus du peuple.

Devant le siège du parlement, une dizaine de jeunes avaient des banderoles et pancartes où on pouvait lire « Loyer- cher ! Avance-élevées ! Démarcheurs-escrocs ! Le peuple en a marre ».
C’est pourquoi d’ailleurs, Thierno Amadou Sala Diallo, porte-parole de l’Initiative Citoyenne pour le Changement de Condition de vie des Guinéens a précisé l’objectif de ce ‘’Sit in ‘’, « c’est une manière d’interpeller aujourd’hui les élus afin d’éveiller les consciences de l’Etat de prendre sa responsabilité face aux citoyens à la base », a-t-il expliqué.

Et de poursuivre, le porte-parole de cette initiative a fait remarquer que, « nous savons que le peuple de Guinée souffre quant à l’obtention d’un loyer en Guinée, mais personne n’en parle. Nous sommes fatigués et nous voulons maintenant des lois qui ne sont pas d’ordre politique ou d’ordre électoral. Mais, nous voulons des lois qui viennent résoudre les problèmes des citoyens à la base. C’est la raison pour laquelle, nous sommes là aujourd’hui devant l’assemblée nationale. Car, les démarcheurs nous fatiguent et les propriétaires de maison », a dénoncé Thierno Amadaou Sala Diallo.

Par ailleurs, il a aussi interpellé les élus du peuple et l’Etat, «et puis, il y a même l’absence des ‘’logements sociaux’’. C’est pourquoi, nous sommes venus ici pour interpeller les députés et l’Etat. Pour leur dire que cette rentrée parlementaire de la session des lois qui s’annonce, nous voulons une loi réglementant ce secteur », conclu-t-il.

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter 00224 628 52 64 04

Laisser un commentaire