Dans le collimateur de la justice guinéenne : La FICR quitte Conakry sur la pointe des pieds dixit Koundounou, un ancien travailleur

  • Publiée par Aris Diabaté
  • 27 octobre 2017 13 h 51 min
  • 0

En procès depuis quelques mois au tribunal de première instance de Mafanco, le verdict dans l’affaire de règlement qui oppose la Fédération Internationale de la Croix rouge et ses anciens employés est loin d’être à son épilogue. Pour cause, certains plaignants dénoncent l’acheminement des équipements de cette structure vers un autre pays, alors qu’elle serait en procès avec eux.

Pour Koundouno David Gnouma, un de leurs << concernant notre règlement, notre droit entre la FICR et nous les anciens travailleurs. Nous sommes devant le tribunal et même au moment ils sont entrain de plier tous leur bagages pour quitter Conakry. Ils ont envoyer le premier lot, et c’est le deuxième lot qu’ils sont entrain d’acheminer vers Dakar afin de rentrer le 31 Décembre prochain. Notre inquiétude est que le tribunal n’a pas tranché d’abord eux ils préparent leur départ>>.

Face à cette situation qui inquiète les centaines de travailleurs ils ont jugé nécessaire d’alerter la presse pour se faire entendre par les autorités guinéennes. << Nous n’avons pas autres choses à faire maintenant là, si ce n’est d’informer la presse pour nous aider, parce que le juge qui a le dossier en main depuis après les vacances judiciaires, il n’a jamais siéger. Chaque fois qu’on vienne au tribunal on voit c’est afficher que le procès est renvoyé à la huitaine>>.

Pour terminer, ce collectif d’anciens travailleurs souhaite l’intervention de la justice guinéenne :<< Nous lançons un appel à la justice guinéenne de se lever pour qu’on puisse entrer en possession de nos dus, tout en montrant qu’elle existe bel et bien>>.

Faut-il rappeler que ces travailleurs étaient sur tous les fronts lors de la lutte contre le virus maudit Ebola, qui a dévasté le système sanitaire guinéen.

Share Button
Précédent «
Suivant »

Tel: (+224) 622204454

Laisser un commentaire