Deuxième session ordinaire du CES : Hadja Rabiatou Diallo appelle au respect des accords politiques

  • Publiée par Abdoulaye Bella Diallo
  • 4 octobre 2016 18 h 29 min
  • 0

Après la première session du conseil économique et social (CES) tenue du 29 mars au 27 mai 2016, le président de la République, Prof Alpha Condé, a convoqué la deuxième session ordinaire 2016 de l’Assemblée plénière de cette institution dans un décret lu sur les ondes des médias d’Etat. Cette session s’est tenue ce mardi 04 octobre dans les locaux de ladite institution sise à Kaloum. Cette plénière a connu la présence des membres du gouvernement, des corps diplomatiques et les organisations socio-professionnelles.

Présent à cette cérémonie, le ministre conseiller chargé des relations avec des institutions, Mohamed Lamine Fofana, représentant du chef de l’Etat, a martelé ceci : « Il est certain que vos recommandations et propositions retiennent sans doute l’attention de l’Exécutif. Mais aussi celle du parlement dans l’accomplissement de sa mission de représentation républicaine ». Affirme le présentant du chef de l’Etat à cette cérémonie.

Dans son discours d’ouverture, la présidente du CES, Hadja Rabiatou Serah Diallo, souligne ceci : « Cette cérémonie ouvre la voie à deux mois d’intenses travaux pour les membres du conseil économique et sociale, investis de la mission de conseiller son excellence le président de la République et l’Assemblée Nationale sur des questions d’ordre économique, social, culturel, scientifique et environnemental ».

Avant d’ajouter qu’au cours de cette session, plusieurs sujets d’auto-saisines seront examinés, notamment la mise en œuvre du projet de développement communautaire des villages agricoles, la sécurité alimentaire, la problématique de l’exode rural et de la migration de jeunes guinéens et autres africains, en Afrique et en occident, le développement des infrastructures routières.

ces1

Poursuivant, elle affirme que les membres du CES procéderont à l’élection du nouveau président de la Commission en charge des Infrastructures, de la Décentralisation, du Développement Local et de l’Aménagement du Territoire, en remplacement de Mr Morlaye Diallo, rappelé à Dieu le lundi 28 mars 2016 à Conakry.

Selon Hadja Rabiatou serah Diallo, cette session s’ouvre dans un contexte marqué par l’apaisement du climat sociopolitique dans le pays et la reprise du dialogue politique entre le pouvoir, la mouvance et l’opposition.

Son institution encourage, soutient-elle, tous les acteurs impliqués dans le processus du dialogue politique pour l’intérêt supérieur de la nation, en veillant surtout à l’application des accords sur des questions qui divisent.

A en croire la présidente, le CES  reste disposé comme d’habitude, à accompagner toutes les démarches visant à réunir les acteurs politiques autour de l’essentiel dans le cadre du développement de notre pays.

Pour terminer, elle lance un appel à tous les acteurs impliqués à privilégier l’intérêt supérieur de la Nation pour trouver un consensus sur les questions qui les divisent et de veiller à l’application des accords.

 

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter 00224 628 52 64 04

Laisser un commentaire