Dialogue public-privé : au cœur du débat à Conakry !

  • Publiée par Moussa Traoré
  • 7 décembre 2016 13 h 59 min
  • 0

Dans le souci de renforcer la cohésion sociale, les acteurs des secteurs public et privé se sont retrouvés autour d’une même table la semaine derrière dans un réceptif hôtelier de la place à Conakry. La rencontre a été axée sur le ‘’Dialogue public-privé de l’accès au service émergente’’. Les différents panelistes de ce dialogue ont tablé sur deux thèmes essentiels: « Problématique de l’accès au service de la fiscalité » et « Infrastructures d’accueil des investissements privés ». L’initiative est du secrétariat de la plateforme du dialogue public-privé. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre du commerce, Marc Yombouno, dans un contexte d’une faible mobilisation.

Dans son mot de bienvenue, Boubacar Diop, le Coordinateur du secrétariat du dialogue public-privé, martèle que le dialogue public-privé dont il est question est un mécanisme structuré par lequel l’Etat et les représentants du secteur privé échangent pour répondre conjointement aux contraintes du secteur privé et pour l’amélioration du climat des affaires par le biais de réformes efficaces.

Selon lui, « l’instauration du dialogue public-privé est l’expression de la volonté politique du gouvernement qui, avec l’appui technique et financier du groupe de la Banque Mondiale, a mis en place la plateforme du dialogue public-privé, elle-même créée dans le cadre du projet d’appui aux petites et moyennes entreprises (PAPME) », souligne-t-il.

 Pour sa part, Mme Sy Mariama Santina Diallo, la représentante de la Plateforme de concertation du secteur privé guinéen (PCSPG),  a tout d’abord décliné quelques missions de sa structure. « Les missions de la plateforme  du secteur privé, c’est de fédérer les propositions et les préoccupations du secteur privé porteur de croissance, sur l’amélioration du climat des affaires. C’est pour aussi favoriser  le développement  des synergies entre les organes du secteur privé et faire progresser les opinions sur les questions  d’intérêt national ». 

De poursuivre, elle se dit très offusquée de la faible mobilisation des acteurs de ce dialogue. Avant d’ajouter qu’il était mieux de reporter pour que tout le monde puisse se retrouver autour d’une même table. 

 Dans son discours d’ouverture, le ministre du commerce, Marc Yombouno, représentant le ministre de l’industrie et des PMES, a indiqué que les panels du dialogue entre les secteurs public et privé vont permettre, dit-il, pour un début de décrisper le climat entre le secteur public et privé, à faire en sorte qu’il y ait une appropriation pour un certain nombre d’opportunités qui existent de part et d’autre mais qui ne sont pas exploitées. En tout état de cause, précise-t-il, l’objectif général de l’organisation de ces panels est de faire connaitre au grand public l’administration guinéenne et certains services offerts aux secteurs privés afin de faciliter le climat des affaires en Guinée.

Selon le ministre, le secteur privé joue un rôle moteur dans toutes les économies modernes en matière notamment de création d’emplois.

Pour lui, L’Etat doit créer de meilleures conditions pour encourager et accompagner le secteur privé et lui permettre de jouer le rôle qui est le sien dans la relance économique de notre pays. Tel est le défi qui interpelle tous, secteur privé, secteur public. C’est pourquoi, il réaffirme leur soutien à de telles initiatives de promotion du dialogue public-privé, de partenariat public-privé. « Nous invitons les panelistes, la plateforme de concertation du secteur privé à soutenir et à participer activement au déroulement de tous les panels pour s’enrichir et proposer des pistes au gouvernement pour mieux servir le secteur privé et les PMES », a affirmé, le ministre du commerce.

Pour terminer, Marc Youmbouno a souhaité que les résultats et recommandations qui sortiront de ces panels ne se limitent et ne servent pas à orner les tiroirs. Il aimeraient qu’il en sortent des propositions et des recommandations orientées vers des actions concrètes qui vont aller dans le sens de l’amélioration des conditions et aussi l’amélioration du climat de collaboration entre le secteur public et le privé pour une Guinée unie et prospère.

 

 

Share Button
Précédent «
Suivant »

TEL: (+224) 621998345

Laisser un commentaire