Education : Le ministère de l’Enseignement Supérieur  refuse d’octroyer l’ordre de mission à un jeune lauréat guinéen

  • Publiée par Guineesynthese
  • 10 janvier 2019 17 h 12 min
  • 0

C’est la première fois dans l’histoire de la Guinée qu’un jeune guinéen qui, par sa connaissance bénéficie d’une bourse en dermatologie appelé ‘’bourse du fonds du congrès mondial Strauss et katz’’ aux Etats-Unis d’Amérique. Le jeune Ibrahima Traoré, dermatologue et enseignant chercheur est l’heureux gagnant de ce prix qu’il doit recevoir aux Etats-Unis d’Amérique. Conformément aux principes de ce concours, il doit se rendre dans ce pays pour recevoir son prix. Mais très malheureusement, le jeune se voit bloqué son  l’ordre de mission de part des autorités de l’éducation guinéenne, notamment le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Rencontré par notre reporter, le jeune nous raconte ses difficultés.

Selon lui, L’académie dermatologique Strauss et Katz, c’est la grande, la plus influente et la plus représentative de l’organisation de dermatologie dans le monde.

« Cette académie a lancée au mois de juin un concours. C’est un concours qui est ouvert à tout le monde sur le plan mondial. Il y avait des critères à remplir avant de participer à ce concours, j’ai rempli ces critères, j’ai déposé tous les papiers, ils ont analysé et j’ai participé au concours, j’ai fait un travail scientifique. Au mois d’octobre, ils m’ont envoyé la confirmation que je suis retenu pour recevoir la bourse ‘’la bourse de la dermatologie de l’académie Américaine de Dermatologique ».

Cette bourse dit-il, comprend un prix et beaucoup d’autres avantages. « Mais ce prix doit être remis le 28 février 2019 à Washington. D’abord cette académie de Dermatologie Américaine a été créée depuis 1932, mais ce prix-là, C’est la première fois que la Guinée gagne. C’est un honneur pour moi de présenter la Guinée, a-t-il précisé.

Pour avoir le visa, M. Traoré, l’heureux gagnant doit rencontrer les autorités éducatives du pays notamment le ministère de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique,

« Le vendredi passé, j’ai été chez le ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence M. Kiridi Bangoura, j’ai fait part de ce prix. M. Kiridi  a pris son téléphone et a appelé Mme Djenab Camara qui est la cheffe de cabinet au ministère de l’enseignement supérieur. Il lui a dit de faire le choix transmit le même jour pour qu’il puisse faire l’ordre de mission parce que j’ai besoin d’un ordre de mission pour aller à l’ambassade  pour prendre le visa de façon officielle  parce que je vais pour représenter la Guinée à ce grand congrès.

De chez  M. Kiridi nous nous sommes rendus chez Djenab Camara. Arrivé Mme. Djenab Camara a dit qu’elle ne pouvait pas faire l’ordre de mission ce jour-là de venir le lundi. Elle  a promis qu’elle va faire le lundi. Donc, je me suis plié à ça. Le lundi à 13heures j’ai appelé et  Mme Djenab Camara a dit qu’elle ne peut pas faire ça et qu’il faut passer par l’université ».

Plus loin, M. Traoré a tenu à préciser : « J’ai appelé le Doyen de la faculté de médecine. Il m’a dit de déposer la demande pour qu’il puisse signer ça et  c’était à 13heures. Donc, J’ai quitté la ville, je suis parti à l’université, j’avais préparé ces dossiers et je l’ai déposé le lundi à 16h … Pour moi le mardi, j’allais recevoir mon papier ».

A ma grande surprise, ajoute monsieur Traoré, «  le mardi, j’appelle au niveau du bureau du doyen, et on me dit que  le doyen dit qu’il ne signe pas qu’il faut passer au chef de département. Là aussi je me suis plié. J’ai repris les dossiers, je suis parti vers le chef de département pour déposer les papiers. Là  aussi le secrétaire a fait le projet de lettre et lui a déposé pour signature. Quand lui aussi est venu ce mardi-là, il dit qu’il ne signe pas, qu’il faut que je passe par le chef de chaire. Et pourtant le chef de chaire est encore le doyen. Ce doyen qui m’a dit d’aller voir le chef de département c’est encore lui le chef de chaire. Je ne sais pas pourquoi on me fatigue. C’est un ordre de mission sans frais et ils n’ont rien à payer. J’ai fait cette sortie pour informer l’opinion nationale et internationale pour qu’il sache que si je n’arrive pas à participer à ce congrès. Ça sera la faute de ces personnes qui m’ont bloqué ».

Pour terminer, Dr Traoré  lance un appel au chef de l’Etat pour son implication personnelle afin qu’il obtienne cet ordre de mission.

«  Je lance un appel au président de la république pour qu’il sache qu’il y a un guinéen qui a décroché un prix et ce prix c’est la première fois que la guinée accède. Et que ce guinéen, a actuellement  toutes les difficultés pour avoir l’ordre de mission, pour se rendre à ce congrès. Mais aussi informé l’ambassadeur des Etat-Unis, que ce guinéen qui a eu ce prix est un fonctionnaire et que je relève l’enseignement supérieur ».

Mamadouba Camara

669 14 62 22

 

 

Partager
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

REPORTAGE VIDÉO

JOURNAL STAR21TV & EVASION

TOP 10 DES ARTICLES

PUBLIREPORTAGE