Education : les critères d’accès aux grades du CAMES au cœur d’une rencontre à Conakry

  • Publiée par Aris Diabaté
  • 17 mai 2018 17 h 49 min
  • 0

Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique entend qualifier la recherche académique. Les enseignements et du supérieur doivent désormais passer par le Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement Supérieur (CAMES) pour avancer en grade. Une rencontre a ouvert les portes ce mercredi à Conakry pour expliquer les critères d’accès aux grades du CAMES.

Le conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur CAMES est l’institution de reconnaissance des grades académiques en Afrique. Crée en janvier 1968 en Niamey au Niger, il a pour objectif d’encourager la qualification de l’enseignement supérieur africain. La Guinée, membre de cette institution depuis 1993 accuse de retard par rapport aux autres Etats africains, c’est pour corriger cet état de fait que le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique organise une rencontre pour expliquer les critères d’accès aux grades de CAMES.
« L’objectif essentiel c’est la formation des cadres de haut niveau. Ces cadres doivent subir un trajet très précis partant du grade d’assistant, maitre de conférences et professeurs titulaires et chaque grade est axé sur un certain nombre de critère valable pour tous les pays », précise Professeur Amara Cissé, expert national du CAMES.

Désormais en Guinée, le passage de grades académiques supérieurs nécessite obligatoirement l’accréditation du CAMES, indique le directeur général de l’enseignement supérieur, Professeur Momo Bangoura. « Nous sommes membre du CAMES depuis 1993, mais seul les médecins venaient se faire évaluer pour la promotion en grade académique. L’enseignant chercheurs et chercheurs des autres spécialités passait par la commission locale, commission nationale de recrutement et de promotion des enseignants chercheurs et chercheurs », a-t-il martelé.

Les travaux ont été présidés par le secrétaire général du ministère de l’enseignement supérieur, Dr Gbinko Mamadi Touré qui a encouragé les enseignants à postuler pour l’accréditation du CAMES pour valoriser leur diplôme.

Share Button
Précédent «
Suivant »

Tel: (+224) 622204454

Laisser un commentaire