Événements de samedi à L’UFDG : Quand la police se lave les mains

  • Publiée par Abdoulaye Bella Diallo
  • 19 février 2019 13 h 33 min
  • 0

Après les violences survenues samedi dernier en marge du retour de Cellou Dalein Diallo, le directeur national de la police a donné sa version des faits. Général Baffoé dément les propos du chef de file de l’opposition, qui accuse la police d’attenter à sa vie.

Pris à partie dans une tourmente, Cellou Dalein Diallo avait expliqué à la presse qu’il a échappé de bel à une nouvelle tentative d’assassinat. Il accuse à nouveau la police notamment la CMIS de créer le désordre. Pour répondre donc à ces accusations, comme d’habitude la police se décharge de toute responsabilité. Général Ansoumane Baff Camara cette fois absent sur terrain, puisque c’est lui qui coiffe maintenant la police, rend le leader de l’opposition, responsable de la  »pagaille ».  << Quand l’ordre est troublé, je dois agir. Il y a une loi qui règlemente le maintien d’ordre, ce n’est pas le professeur Alpha Condé qui a signé ça. Ce sont les députés à l’assemblée nationale qui ont règlementé le maintien d’ordre >> s‘est défendu l’ancien responsable des unités d’intervention de la CMIS, maintenant directeur général de la police.

Des images ont circulées sur les réseaux sociaux, montrant des véhicules anti émeutes qui pourchassent le cortège du président de l’UFDG, sa voiture endommagé, mais le chef de la police disculpe ses services. << Si j’ai agi, c’est lui, le député Cellou Dalein Diallo, qui m’a autorisé de disperser la foule >> a t-il révélé.

Il décrit une situation de trouble qui avait entraîné un blocage de la voie publique, qui a nécessité donc une restauration de l’ordre. << C’est dans ça qu’ils se sont cognés probablement entre eux. Il n’y a pas eu de contact entre les véhicules de police et les leurs>indique l’officier numéro 1 de la police avec la fermeté habituelle.

Au delà des dégâts matériels enregistrés,  il y a eu des blessés. Un jeune journaliste avait reçu un projectile au front lors des échauffourées.

Partager
Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter 00224 628 52 64 04

Laisser un commentaire

REPORTAGE VIDÉO

JOURNAL STAR21TV & EVASION

TOP 10 DES ARTICLES

PUBLIREPORTAGE