Fermeture des radios privées : Les associations de presse interpellent ses membres à se conformer aux textes de lois (Copie de déclaration)

  • Publiée par Abdoulaye Bella Diallo
  • 12 décembre 2017 20 h 35 min
  • 0

Après la fermeture de certaines radios privées de la place, une réunion d’échanges et de concertation s’est tenue, ce mardi 12 décembre 2017 à la maison de la presse entre les associations de presse et le ministre d’Etat, conseiller personnel du Chef de l’Etat, Tibou Kamara.

Au sortir de cette rencontre qui a duré plusieurs heures, les associations de presse et certains patrons de radio privée ont tenu une déclaration qui a été rendue publique par le président de l’AGEPI, Moussa Iboun Conté, dans laquelle, elles lancent un appel à tous leurs membres et adhérents à prendre toutes les dispositions afin de se conformer aux textes de lois qui régissent la presse en Guinée.

A cette occasion, il a été recommandé que  les radios et organes d’informations, qui ne disposent pas d’un agrément soient interdits. « Les radios et organes d’informations, qui ne disposent pas de licence soient interdits. Les radios et organes d’informations qui disposent d’un agrément, n’ayant pas bénéficié de licence, puissent disposer de leur licence (…) », a-t-il déclaré.

Dans la même déclaration, les associations de presse demande l’implication personnelle du chef de l’Etat pour la réouverture des radios fermées et aussi pour mettre fin à la campagne de fermeture des stations de radios privées. « L’assemblée a demandé pour le paiement des redevances : en tenant compte des difficultés que rencontrent les journalistes et de la précarité des entreprises de presse, d’accorder du temps pour le paiement des redevances ainsi que pour les autres obligations », a indiqué Moussa Iboun Conté.

 

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter 00224 628 52 64 04

Laisser un commentaire