Grève des Syndicats : Un mouvement en perte de vitesse

  • Publiée par Redaction
  • 7 août 2018 6 h 16 min
  • 0

L’inter-centrale syndicale, CNTG-USTG et ses structures à la base se sont retrouvés ce lundi 06 Août, pour faire le point de la grève lancée depuis quelques semaines contre l’augmentation du prix du carburant. La rencontre s’est tenue à la bourse du travail.

C’est une assemblée générale d’écoute et de communication. A tour de rôle, les représentants à la base se sont montrés critiques quand à l’évolution de la grève. « La réalité est que ce mouvement de grève n’est pas du tout suivi. Nous proposons à l’inter-centrale de revoir la base, surtout les fonctionnaires de lEtat. A un moment donné si vous avez remarqué, ce sont ces fonctionnaires de l’État qui prenaient leur véhicule pour transporter des passagers dans la clandestinité, pendant que les transporteurs suivaient le mouvement de grève », laisse entendre Mohamed Camara de la fédération du transport aérien.

Cette non implication de l’administration publique dans le mouvement a été dénoncé par nombre d’intervenants. Mais la lutte devra alors continuer, « Nous nous sommes toujours à notre position initiale, avec nos documents. Le retour du prix du carburant à 8000 gnf est ce que nous demandons », explique Mamadou Mansaré secrétaire général adjoint de la CNTG.

Les négociations avec le gouvernement pourraient tout de même se poursuivent ce mardi, même si l’issue reste pour le moment incertaine.

Abdoulaye Bella Diallo

628526404

Share Button
Précédent «
Suivant »

664 71 82 86

Laisser un commentaire