Guinée: Lancement  officiel du projet prévention de la migration irrégulière par l’OCPH

  • Publiée par Alexis Bongono
  • 15 mai 2019 0 h 35 min
  • 0
C’est dans le processus de lutte contre la migration irrégulière que la structures  OCPH Guinée a procédé ce mardi 14 mai 2019 au lancement officiel du projet de prévention de la migration irrégulière en république de Guinée. Avec pour thème « Libre de partir, Libre de rester », l’événement a regroupé plusieurs partenaires des différents diocèses de Guinee ainsi que les autorités à la Bluezone de Kaloum.
Depuis plusieurs années, les  jeunes d’Afrique en général et particulièrement ceux de la Guinée, quittent leurs familles et tentent d’exposer leurs vies dans la traversée de la Méditerranée afin de rejoindre l’Occident. C’est  dans cette situation préoccupante tant au niveau des acteurs politiques et ONG, que l’organisation catholique pour la promotion humaine ( OCPH ) Guinée a inscrit dans sa feuille de route un programme de sensibilisation et de formations des jeunes sur des différents métiers techniques à travers  le pays.
A l’entame de cet événement, le secrétaire général de L’OCPH  père Mathieu LAMAH, 
a évoqué que partir n’est pas  mal mais d’utiliser des manières l’égale « des miliers de jeunes mineurs de la Guinee s’en vont tous les jours vers l’Europe pr la migration ce qui, pour la Plus part certaines y laissent leurs vies au cours de cette traversée donc pour un peu aider l’Etat à freiner ce élan nous nous intéressons à ces jeunes gens qui partent pour des raisons qui parfois sont pas valables »
Pour ce projet financé à hauteur de 950 millions d’euros par l’église sœur d’Italie,  c’est la diocèse de Kankan, Conakry et N’zerekoré qui couvrent tout le pays qui seront les lieux de recrutement mais aussi de  différentes formations socioprofessionnelle de ces jeunes désespérés A cela s’ajoute dit la sensibilisation dans les établissements scolaires sur la question de migration a t- il laissé.
Pour finir, le secrétaire général de L’OCPH à fait savoir que pour cette première phase du projet, l’objectif est de toucher un public  large de 26400 jeunes leur aider à trouver leurs  vies ce, à travers les différents métiers qu’ils apprendront au cours de ces formations techniques auxquelles ils choisiront car, dit t-il, la seule manière de ne pas penser à immigrer vers l’Europe  est de s’auto suffire chez soit.
Partager
Précédent «
Suivant »

Journaliste-Reporter 622 50 35 59

Laisser un commentaire

REPORTAGE VIDÉO

JOURNAL STAR21TV & EVASION

TOP 10 DES ARTICLES

PUBLIREPORTAGE