Guinée : le FNDC accuse la RTG de faire la promotion du 3éme mandat

  • Publiée par Guineesynthese
  • 7 juin 2019 15 h 12 min
  • 0

Le Front National pour la Défense de  la constitution s’est réuni ce vendredi 7 juin 2019, en plénière pour statuer sur certaines questions liées à une modification de la constitution et à la promotion d’un troisième mandat. Dans son viseur, il pointe du doigt la radiotélévision guinéenne (RTG) d’être un media de propagande ou de promotion du troisième mandat.

Avant tout, le FNDC a rappelé que sa récente publication des photos de certains promoteurs du coup d’Etat constitutionnel en cours, a conduit le pouvoir à réagir  au travers d’un communiqué  lu sur les ondes de la Radiotélévision guinéenne  ( RTG) et publié sur la page officielle du ministère de l’information  dit-il «  dans lequel étaient proférées des menaces et intimidations en tous genre à l’endroit du FNDC »

Selon Abdourahmane  Sanoh,  membre du front «  les rédacteurs dudit communiqué  ont préféré se retrancher derrière le nom de la ‘’mouvance’’, comme s’ils redoutaient les conséquences prochaines de leur forfaiture. Aucune manœuvre  dilatoire ne saurait détourner le FNDC des objectifs fixés au service de la défense des intérêts du peuple, au moment où une infime minorité promeut par tous les intérêts, notamment illégaux, la défense de leurs intérêts personnels ».

Sur la diffusion des messages ou activités d’une promotion de troisième mandat sur la télévision d’Etat (RTG),  le front par la voix de M.Sano  dit avoir pris acte «  de l’évolution du rôle de la RTG vers la croisade de propagande qu’elle mène actuellement au service du troisième mandat, en violation des obligations  élémentaires de neutralité rattachées au service public. Face à cette radicalisation qui trahit aisément des signes d’affolement de régime, il n’y qu’une seule alternative : laisser s’installer la dérive autorité en cours et acter le déclin de  nos libertés chèrement acquises, ou opter pour la défense acharnée des valeurs républicaines auxquelles nous demeurons particulièrement attachés »

Pour terminer, le front annonce qu’il redoublera de vigilance afin qu’aucun complice du coup d’Etat constitutionnel en cours, quel que soit son origine, son statut et son rang, n’échappe à la documentation de ses actes et propos susceptibles d’engager de potentielles judiciaires. C’est pourquoi dira Abdourahame Sano «  la publication des photos des ennemis de la Guinée se poursuivra pour que les responsabilités  des uns et des autres soient situées en temps opportun ».

Namory T

Partager
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

REPORTAGE VIDÉO

JOURNAL STAR21TV & EVASION

TOP 10 DES ARTICLES

PUBLIREPORTAGE