Guinée: Prochaine Manifestation voici ce que promet Cellou Dalein Diallo

  • Publiée par Redaction
  • 16 août 2016 17 h 16 min
  • 0

Après les différents discours tenus par ses paires, le Chef de file de l’Opposition, Cellou Dalein Diallo a dénoncé avec fermeté la mauvaises gouvernance du Président Alpha Condé.

La rédaction de guineesynthese.com vous livre le discours intégrale du Chef de file de l’opposition.

« Aujourd’hui alpha Condé a pillé la protection des droits humains, sa démocratie a aggravé le chômage des jeunes, une gouvernance qui marque la précarité des jeunes. Notre pays souffre, chacun de nous ici présent à des griefs contre le gouvernement d’Alpha Condé. Le chômage a atteint le niveau inacceptable à cause de  ses incompétences.

Pour preuve, la seule Usine d’Alumine qui existait en Guinée a fermé ses portes. Et Rio Tinto qui avait promis 100.000 emplois pendant la phase de construction et 40.000 pendant la phase d’exploitation par la faute d’incohérence, maladresse et d’incompétence d’Alpha Condé, cette société a  pilier ses bagages.

Aujourd’hui, nous souffrons parce que les prix ont fortement augmenté. L’on se rappelle entre 2014 et 2015, ils ont accordé des marchés gré à gré de plus de 20 milliards de dollars à ces amis qui sont dans son entourage. Ils ont vidé les caisses de la Banque Centrale pour enrichir leurs clans afin d’organiser les mascarades électorales.

La monnaie nationale s’est détressée, les taxes ont augmenté et les prix des denrées des premières nécessités ont augmenté. Rare sont les ménages qui assurent deux repas par jour. Car, nous souffrons de la faim, de l’insécurité, de l’insalubrité, de la misère et de la division. Est-ce que nous pouvons accepter une telle dictature dans ce pays.

Est-ce qu’on va  accepter ??? Non Non

Nous sommes venus aujourd’hui pour protester et pour dire que nous ne sommes pas d’accord. Nos ressources ont été dilapidées.

Est-ce qu’on va accepter ??? Non Non

Nous voulons que notre pays soit un Etat de droit. Et lorsque Alpha Condé disait qu’il  prenait la Guinée là où  Sékou Touré a laissé. Parce que Sékou Touré a laissé une dictature, Conté a laissé une démocratie parce que les citoyens étaient libres, il y avait la liberté de presse et il y avait la liberté de mouvement. C’est après 26 ans de son pouvoir que nous avons commencé à comprendre la nature des répressions des libertés, la dilapidation des deniers publics du temps d’Alpha Condé.

Il faut qu’on reste mobilisé et au nom de l’Opposition républicaine, la prochaine manifestation sera toute la Guinée et toute la population descendra sur l’autoroute.

 

 

Share Button
Précédent «
Suivant »

664 71 82 86

Laisser un commentaire