Kankan : Inauguration d’un centre de couture de près de 300 apprentis

  • Publiée par Laye Famo Condé
  • 27 août 2018 17 h 52 min
  • 0

Dans la journée du samedi 24 août 2018, un centre de couture Dame et Homme est ouvert à Kankan sis au quartier Kabada II. Ce centre flambant neuf comprend un bâtiment de 5 salles, un hangar plus un endroit d’apprentissage des cours théoriques. Il est baptisé désormais Hadja Tiranké TRAORE, mère de Lamine Cissé, directeur général de l’Agence Nationale d’Aménagement des Infrastructures Minières « ANAIM » le donateur.

Cet investissement vient amélioré les conditions de travail des élèves tailleurs et leur maître qui, dans le temps étaient exposés aux intempéries de la nature (soleil et grandes pluies). Une cérémonie qui a connue la présence de plusieurs personnalités ainsi que certains tailleurs de la ville.
Elles sont au total 287 filles couturières pour cinquante machines de coutures dans ce centre d’autonomisation.

Les bénéficiaires par la voix de leur porte parole se réjouissent de ce geste.

« Nous étions dans une chambrette avec un nombre important de travailleurs souvent sous la pluie par manque de moyens qui d’ailleurs jouait sur notre production car ça ralentissait notre activité. Le fait que CISSE ait résolu ce problème on ne peux que se réjouir>>, a déclaré Maître MORY Keita « Benkè ».
En coupant le cordon inaugural, le représentant du donateur Mohamed Kefing Kaba a indiqué que ce geste s’inscrit en droite ligne de la politique du prof Alpha Condé qui est l’employabilité des jeunes à travers la création des petites et moyennes entreprises.

Il a au nom du donateur promit d’en faire au tant. «Toute personne qui voit réellement l’oeuvre de ce jeune qui s’est beaucoup battu dans le cadre d’encader les jeunes filles, on ne pourra qu’être fier de ça, il participe à la formation des jeunes filles. C’est en cela nous avons vu, on peut pas rester bras croisés sans venir l’assister au nom du prof Alpha CONDE car les 60% des charges sont supportées par les femmes. La location est prise en charge par Lamine Cissé pour cinq ans» a-t-il-conclu.

Une des élèves tailleurs Siré Camara a invité les jeunes filles à s’investir dans le métier de couture pour un lendemain meilleur.

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste-Reporter 628 62 66 56

Laisser un commentaire