Kankan: le mot d’ordre de grève reste observé

  • Publiée par Redaction
  • 27 février 2018 6 h 21 min
  • 0

En dépit, de l’appel lancé à l’endroit des enseignants vendredi dernier par le ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation pour la reprise des cours, les différents établissements d’enseignements primaires et secondaires sont resté cependant fermés.

Dans la commune urbaine de Kankan, très tôt ce lundi, 26 février 2018 aux environs de 10 heures toutes les écoles que nous avons visité, les salles de classes étaient restées orphelines.

En titre d’illustration, le lycée 3 Avril, le lycée Morifindian Diabaté, l’école primaire Korealen, le GS Emmanuel en passant par les institutions professionnelles(Hô-Chi-Minh et Santé), aucun encadreur et élève n’y étaient présent.

Aucours de notre constat, quelques enseignants qui ont préféré gardé l’anonymat nous ont témoigné leur fidélité à l’idéal du dissident syndicaliste Aboubacar Soumah. << l’Etat a très mal décidé de suspendre les salaires des enseignants qui obéiraient à cette grève. Je reste à l’écoute d’Aboubacar Soumah, le seul syndicaliste qui se bat pour notre intérêt>>.

C’est le même son de cloche chez cet autre. << Ce que Soumah fait est normal, parce que nous sommes très mal payé, c’est pourquoi tant qu’il ne nous dit pas la grève est suspendue, je resterai à la maison>>.

A noter, que dans l’attente d’une éventuelle négociation, rien ne peut faire croire, la reprise des cours dans les écoles pour l’instant.

Issac Amara LENO 624 070 303
Michel Yaradouno 620 997 057

Share Button
Précédent «
Suivant »

664 71 82 86

Laisser un commentaire

REFORME DE LA SECURITE

TOP 10 DES ARTICLES

PUBLIREPORTAGE