Kankan : Le nouveau procureur s’engage à lutter contre la corruption judiciaire

  • Publiée par Redaction
  • 29 septembre 2018 19 h 12 min
  • 0

Quatre semaines après sa prise de fonction, le nouveau procureur du Tribunal de Première Instance de Kankan compte engager un vaste champ de réforme au sein de l’appareil judiciaire. Pour Aly Touré, son équipe a trouvé une justice normalement en place à qui on a rapproché de sérieux griefs. La mission principale qui leur est assigné est le rétablissement de l’ordre public, le rétablissement de la justice dans l’optique de la rapprocher aux justiciables. Pour ce faire, la nouvelle équipe a déjà élaboré un plan d’action en mettant en place une politique pénale efficace et efficiente permettant aux hors la loi de purger leur peine une fois en détention.

Parmi les infractions correctionnelles, civiles et criminelles le vol de moto, le viol et le stelionnat sont les plus répandus dans la région de Kankan. Des actes condamnés par le code pénal et le code de procédure pénale. Toutefois, Aly Touré rassure que le personnel est suffisant sauf les gardes pénitentiaires qui sont en nombre inférieur, une des principales difficultées du TPI de Kankan.

Bien avant le débarquement de la nouvelle équipe, l’ancienne a laissé des tâches d’huiles, elle avait complètement perdu la crédibilité chez les citoyens. Celle-ci aurait été reprochée de corruption dans le traitement des dossiers et la prise de décision de justice.
Pour rappel, Williams Fernandez avait martelé lors de la passation que « certains magistrats s’étaient transformés en techniciens de l’habitat ».

Ensuite, le procureur Aly TOURE rassure la population en s’engageant fermement à lutter contre la corruption, l’impunité, la subordination pour redonner le blason de la justice de Kankan. Cas même les citoyens se rendent justice dans beaucoup de problèmes sans aucune procédure. ALY TOURE qualifie ce comportement d’une crise de confiance entre les Hommes de droit et les paisibles populations. La lenteur dans le traitement des dossiers créait de sérieux doutes dans la tête des gens, désormais les dossiers seront dans les règles de l’art souligne Toure.

Il a conclut en disant qu’une cellule de communication sera mise en place pour informer les citoyens sur le fonctionnement de la justice.

Laye Famo CONDE correspondant régional.

Share Button
Précédent «
Suivant »

664 71 82 86

Laisser un commentaire