La plate forme des jeunes leaders de l’axe pour la démocratie et le développement dit ne pas reconnaître les 300 jeunes qui se sont ralliés au parti au pouvoir

  • Publiée par Alexis Bongono
  • 14 septembre 2018 13 h 47 min
  • 0

Dans la journée du samedi 08 septembre 2018, plus de trois cent jeunes se disant partisans de l’opposition républicaine sur l’axe Hamdalaye-Kagbelen ont rejoint les rangs du RPG Arc-en-ciel lors de son assemblée générale hebdomadaire à Gbessia. Ce jeudi, la plate-forme des jeunes leaders de l’axe pour la démocratie et de développement est monté au créneau pour dénoncer cette attitude de ses jeunes qui se disent appartenir cette plate-forme.

Ayant en son sein vingt deux (22) associations et mouvements de Hamdalaye-Hambeto jusqu’à kagbelen depuis 2013, la PJDD rappelle que la constitution guinéenne confère à tout citoyen guinéen le droit d’adhérer librement et volontairement à un parti politique de son choix. Ainsi donc elle prend acte de l’adhésion d’un groupe de jeunes se réclamant de l’axe au parti RPG arc-en-ciel lors de son assemblée générale hebdomadaire de samedi 08 septembre 2018 à son siège. Mais ne reconnaît pas l’existence de ces groupes sur l’axe.

Cependant,la PJDD s’indigne de l’instrumentalisation de certains groupes de jeunes a des fins politiciennes. Elle déplore de plus en plus que les formations politiques qui ont l’obligation de l’éducation politique et citoyenne de leurs militants acceptent l’adhésion d’un groupe qui incarne la violence. Le cas le plus récent du 08 septembre au QG du RPG où un groupe de jeunes se réclame section (cailloux, lance pierre et coupeur de route) a été recueilli avec allégresse devant le ministre de la sécurité qui a pour mission la protection des citoyens et de leurs biens, explique la PJDD.
Pour finir, la plateforme des jeunes leaders de l’axe pour la démocratie et le développement PJDD exige au gouvernement l’ouverture d’une enquête et la poursuite judiciaire de ceux qui viennent d’adhérer au RPG arc-en-ciel et qui reconnaissent incarner la violence qui constitue une menace pour la paix et la quiétude sociale, conclut la PJDD.
Alexis Bongono 657 78 83 09

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste-Reporter 622 50 35 59

Laisser un commentaire