La situation sociopolitique actuelle et son lot de morts inquiète à plus d’un le gouverneur de la ville de Conakry

  • Publiée par Guineesynthese
  • 10 novembre 2018 11 h 20 min
  • 0

Le gouverneur de la ville de Conakry a eu un échange ce vendredi 09 Novembre 2018 avec les différents présidents de conseil de quartiers. Au menu de leur conclave, plancher sur les différentes tueries survenues dans la capitale lors des manifestations politiques. Trouver des voies et moyens pour freiner ces nombreux cas de pertes en vies humaines a été le point nodal de cette retrouvaille. Laquelle retrouvaille qui a connu la présence des premiers responsables de quartiers, des maires, de colonel Samoura et du gouverneur au siège du gouvernorat de la ville de Conakry. 

La situation sociopolitique actuelle et son lot de morts inquiète plus d’un le guinéen. Ce qui explique par endroits la convocation de cette importante réunion. À tour de rôle, les premiers responsables des différents quartiers ont exposé les problèmes auxquels ils sont confrontés. Pour eux, il y a lieu de prendre des mesures draconiennes et situer les responsabilités. Pour appuyer leur argumentaire, ils ont proposé quelques pistes de solutions.

« Vous avez constaté que ces derniers temps, il ya trop de crime dans le pays. Les crimes particulièrement dans Conakry. Donc nous allons demandé aux chefs de quartiers d’accepter de convoquer des réunions au niveau des quartiers, nous allons envoyés des émissaires au niveau des mosquées pour que les gens soient sensibilisés et  se qui est entrain de se passer aujourd’hui n’est pas souhaitable c’est ses pistes de solution qui sont déjà envisagées et au même moment demandés aux services de sécurité qui vont sortir et les moyens seront mis à dispositions »    a dit Général Mathurin Bangoura gouverneur de la ville de Conakry.

Au sortir de cette rencontre, le président du conseil de quartier de Bantouka 1 a apprécié l’initiative à sa juste valeur.

« La procédure du gouverneur  je ladmire, par ce que c’est la sécurité de la ville de Conakry, tu peux pas vivre dans une ville sans la sécurité quand ya l’insécurité tout le monde est exposé donc sa démarche est très bonne »

De son côté, le Président du conseil de quartier de Simbaya Gare Mamadou Oury Fady Diallo propose cette solution.

« je voudrais vraiment une fois de plus qu’il accepte de convoquer les partis politiques lui-même en personne afin qu’il échange avec les partis politiques. Un chef de quartier doit gérer entièrement les partis politiques qui évoluent dans son quartier au lieu de prendre partie prise ». 

Dans son agenda, le gouverneur de la ville de Conakry compte rencontrer les leaders politiques dans les prochains jours. Une démarche salutaire qui vise à apaiser la tension dans la capitale.

Kèlètigui Traoré

Partager
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

REPORTAGE VIDÉO

JOURNAL STAR21TV & EVASION

TOP 10 DES ARTICLES

PUBLIREPORTAGE