L’analyse de sidya Touré sur la situation sociopolitique de la guinée

  • Publiée par Alexis Bongono
  • 12 décembre 2018 16 h 30 min
  • 0
Après sa démission le 11 Décembre 2018 au poste du haut représentant du chef de l’Etat de la République de guinée,  sidya Touré, président de l’Union des Forces Républicaine UFR  s’est rendu ce Mercredi 12 Décembre 2018 à la maison des journalistes pour donner les multiples raisons de sa démission au poste du haut représentant.

Au cours de cette rencontre entre sidya touré et les hommes de media, plusieurs points ont été abordés notamment sa demission, la crise au sein de l’enseignement et l’installation des postes armée. Prenant la parole le leader de UFR s’est appuyé sur la crise dans le secteur de l’éducation que traverse le pays.
Conscient de l’importance que joue l’éducation dans le développement durable d’un pays, Sidya Touré ne s’est pas retenu de réagir face à ce problème qui ne trouve de solution fiable jusqu’à nos jours.
 << parler de l’éducation c’est en toute conscience parler de l’avenir. Je vois mal un pays don l’éducation importe peut. Observons un peut la Corée dans le temps qui n’avait presque rien du tout mais il se sont dit qu’il fallait  à tout pris s’accentuer sur l’éducation et aujourd’hui nous le savons bien ce qu’il en ait devenu la Corée au jour du jour.  C’est pour dire que sans éducation il ne peut donc y  avoir de développement dans la mesure où ce sont ses enfants qui doivent prendre la relève du pays demain >> a t_ il déclaré Sidya.
Et de poursuivre, << cette situation qui pose toujours problème à mon avis devrait être résolu bien avant d’en arriver là. Si le gouvernant avait accepté d’aller à une table de négociation avec les syndicats même s’il n’obtenait pas les cent pour cent de leur demande mais   je crois qu’on aurait pu éviter ce qui arrive à notre pays dans le domain éducatif.
Mais dans tout ça, ce qui fait mal sait que l’administration Guinéenne est complètement déchirée dans la mesure où il n »ya rien et rien n’est claire et aucun suivi n’est appliqué c’est donc devenu un laisser allé total >> a martelé  Sidya Touré .
Ensuite, le président de L’UFR a mentionné que c’est au milieu de toutes ces incompréhensions, des questions préoccupantes  au niveau du gouvernement actuel qu’il a décidé de démissionner

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste-Reporter 622 50 35 59

Laisser un commentaire

JOURNAL STAR21TV

TOP 10 DES ARTICLES

PUBLIREPORTAGE