Le député Ousmane Gaoual : « La Guinée a été toujours un pays violent avec un État qui a toujours agi dans ces rapports avec les administrés par la violence… »

  • Publiée par Dramé Yahya
  • 23 novembre 2017 11 h 05 min
  • 0

La grève des enseignants continue dans les rues de Conakry. Invité, ce jeudi  23 novembre 2017, le député de l’union des forces démocratiques de Guinée, Ousmane Gaoual Diallo a déclaré que la Guinée a été toujours un pays violent avec un Etat qui a toujours agi dans ces rapports avec les administrés par la violence.

« (…) Notre proportion à la violence, c’est aussi un héritage. La Guinée a été toujours un pays violent avec un Etat qui a toujours agi dans ces rapports avec les administrés par la violence. Donc, on est entrain de perpétrer la même chose. (…) Alpha Condé est arrivé crescendo. Rappelez-vous les premiers problèmes d’Alpha Condé et sa gouvernance, c’était le détournement de 13 milliards quand Kerfalla Yansané était le ministre de l’économie et des finances », a-t-il déclaré sur les ondes d’une radio de la place.

Récemment le président de l’UFDG, El hadj Cellou  Dalein Diallo a déclaré ne plus compter sur lui pour des vengeances personnelles une fois au pouvoir. Selon le député Ousmane Gaoual, « il y a dans tous les partis politiques dans la société guinéenne des gens qui ont la tentation de vengeances ça existe au RPG, ça existe à l’UFDG et existe partout. Donc, la responsabilité politique, c’est de renforcer l’Etat de droit et renforcer les institutions judiciaires qui apportent des réponses des souffrances de la population et non de se baser sur son ethnie ou de son parti politique pour pouvoir régler des problèmes. Donc Cellou Dalein ne s’adresse pas seulement aux militants de l’UFDG mais il est en train de s’adresser aux guinéens. Pour que Cellou Dalein soit président, le vote sera plus large qu’aux militants de l’UFDG  et donc ce sont les guinéens qui vont lui confier ces soufrages mais il ne faut pas que quelqu’un lui confie ce suffrage-là dans l’esprit de la vengeance », a conclu le député de Gaoual.

Share Button
Précédent «
Suivant »

Téléphones: 655 25 06 84 628 38 05 76

Laisser un commentaire