Le district de Megnenkhouré inaugure sa deuxième mosquée en présence du grand imam de Conakry

Madina Megnenkhouré est une localité située dans la sous-préfecture de Touba, préfecture de Gaoual, Région de Boké avec plus de 3 927 habitants. Les fils ressortissants de cette localité ont organisé vendredi 30 mars 2018, un grand fidahou suivi de l’inauguration de cette deuxième mosquée. Plusieurs personnalités religieuses ont honoré de leur présence à l’inauguration de cet édifice flambant neuf, notamment le grand imam de la mosquée Fayçal et le directeur national des lieux de culte représentant le secrétaire général des affaires religieuses.

Le premier événement (fidahou) a consisté à la lecture de saint coran et de prières à la mémoire et pour le repos de l’âme de leurs aïeux et celle de tous leurs devanciers mais aussi pour le bonheur et la prospérité de tous les guinéens en général et en particulier les fils de Megnenkhouré.

Le second avait pour but d’inaugurer cette deuxième mosquée qui est bâtie sur une superficie de 93,75 m2 avec 12, 50 m de long et 7, 50 de largeur avec une capacité d’accueil de 530 fidèles hommes et femmes. Cet édifice est réalisé sur fonds propre des ressortissants de l’intérieur comme de l’extérieur pour un montant estimé à 2 milliards 850 millions de francs guinéens. C’est le grand imam de la mosquée Fayçal qui a dirigé la prière du vendredi dans cette nouvelle mosquée. Dans son serment, Elhadj Mamadou Saliou Camara a invité les fils des 4 régions de la Guinée à craindre Dieu, et que chacun reconnaisse les valeurs de l’autre. « Chaque guinéen doit mettre en tête qu’on préfère la Guinée à un individu. Ne détruisez pas la Guinée à cause d’un individu, il faut prioriser le pays plus que tout. Il ne faut pas que les sages des 4 régions abandonnent la Guinée dans la main des jeunes instrumentalisés pour détruire ce pays pour eux-mêmes. Nous devrions veiller sur notre pays c’est notre symbole, il faut pas que les politiciens aillent gâter ça, que personne ne réponde à leurs messages de guerre » déclare le premier imam de la mosquée Fayçal.

A cette occasion le porte-parole des ressortissants est revenu sur les difficultés auxquelles la population de Madina Mègnikhouré est confrontée. Selon Dr Lansana Diakhaby « nous sollicitons auprès des autorités compétentes les réalisations d’un point d’eau potable, résoudre le problème du réseau, la réhabilitation du centre de santé, construire d’un pont à la rentrée du village».

Prenant la parole, le préfet de Gaoual Souleymane Sow a affirmé que le message est tombé dans de bonnes oreilles, qu’il transmettra ce message à qui de droit. Il a tout de même invité les fils ressortissants de faire des propositions tout en les mettant sur papiers pour la déposer au niveau de la sous-préfecture qui a son tour le déposera au niveau de la préfecture.

A rappeler que cette cérémonie a prit fin par une remise de satisfecit aux personnes qui ont œuvré pour la construction de cette mosquée comme El Hadj Djeriba Diaby, fils ressortissant de la localité et ambassadeur de la paix.

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter d'Image 626 02 06 92/669 95 37 01

  • facebook

Laisser un commentaire