Le projet multinational d’interconnexion électrique de 225 kV Guinée–Mali lancé à Conakry

  • Publiée par Oumar Camara
  • 23 février 2018 6 h 59 min
  • 0

Il s’agit d’un projet d’échanges d’énergie entre la Guinée et le Mali afin d’améliorer l’accès aux populations à une énergie électrique abordable. Le multinational d’interconnexion électrique en 225 KV quittera le poste de Nzérékoré  pour desservir toute les villes de la partie est de la Guinée à partir de la forêt, Kankan passé sur le site Fomi et aller raccordé la ville de Siguiri pour aller rattraper la ligne du Mali. Il a été officiellement lancé ce Jeudi 22 février à Conakry. C’était au cours d’une cérémonie organisée pour la circonstance dans réceptif hôtelier de Conakry.

Ce projet qui est un financé par la banque africaine de développement, l’union européenne avec une mobilisation a peu près  de 3 740 milliards de francs guinéens dont 2 915 milliards francs guinéens pour la partie guinéenne.  Le gouvernement guinéen apportera a peu près 115 milliards qui constituent la part de remboursement au niveau des populations qui vont quitter sur le périmètre de  ce site.

Selon  Mamady Kakoro chef dudit projet , « l’activité va porter essentiellement sur la construction d’une ligne de 714 KM dont 588 KM  entre les deux postes de sanankoroba et Nzérékoré  qui permettra  aussi donc d’implanter des postes de distributions au niveau des grandes villes mais qui permettra aussi de faire une électrification rurale de toutes les localités traverser avec 121 localités en Guinée et 80 localités au Mali dont la population est moins ou égale à 1 000 habitants ou plus » a-t-il expliqué.

Les partenaires au développement quant à eux ont réaffirmé leur engagement à soutenir ce projet pour sa réussite.

Pour les représentants des ministères du plan et de la coopération internationale ainsi que celui de l’Energie et de l’Hydraulique, la construction de cette ligne électrique long de 714 mettre est de contribuer au renforcement des échanges d’énergie électrique entre la Guinée et le Mali en particulier et en général entre les pays de la sous région Ouest africaine pour le développement socio-économique des deux pays.

Le coût d’investissement du projet, est de 400 millions d’Euro.

Share Button
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire