Les 500 millions GNF du Chef de file de l’opposition : « l’appât de Alpha mordu par Dalein », déclare Lansana Kouyaté

  • Publiée par Abdoulaye Bella Diallo
  • 15 mai 2017 18 h 29 min
  • 0

Invité sur une radio de la place, ce lundi 15 Mai 2017, le président du Parti de l’espoir et du développement national (PEDN), Lansana Kouyaté n’a pas fait de cadeau au chef de file de l’opposition à propos de son budget de fonctionnement.

 « Le président disait qu’il n’y aura plus d’opposants. Il savait pourquoi il le disait et comment il allait le faire. C’est l’appât porté à l’hameçon jeté aux poissons. L’appât a été mordu et l’hameçon a pris », a déclaré l’ancien premier ministre.

Et de poursuivre, le président du PEDN a félicité son chargé de communication d’avoir relevé les 500 millions du chef de file de l’opposition, « je suis très heureux que le porte-parole du PEDN, en mon nom et au nom du parti, ait porté cette affaire à la connaissance du public. Donc un parti d’opposition doit aussi jouer un rôle d’alerte », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, l’ancien premier ministre a rappelé aussi, « est-ce que dans la loi des finances de 2017, les émoluments du chef de file de l’opposition avaient été prévus ? La loi dit qu’une résolution sera votée pour déterminer les émoluments du chef de file de l’opposition. L’assemblée l’a fait ? Je dis non, sur la base de documents en sa possession, que le chef de file de l’opposition a demandé à Sékhoutoureya que ce budget lui soit attribué. Le président de la République a appelé le ministre des finances pour l’instruire d’accorder 5 milliards par an au chef de file de l’opposition », a fait remarquer le président du PEDN.

Selon Lansana Kouyaté, « il est indécent d’accepter ce montant au moment où le salaire minimum interprofessionnel garanti est à 440.000 GNF sans compter les besoins d’investissement de la Guinée. Il faut défendre le peuple avant de se défendre », a conclu le président du PEDN.

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter 00224 628 52 64 04

Laisser un commentaire