Les activités reprennent à Conakry

  • Publiée par Guineesynthese
  • 12 juillet 2018 12 h 55 min
  • 0

Après trois jours successifs de paralysie totale, la capitale guinéenne est retombé de nouveau dans son climat habituel. Sur les deux principales autoroutes à savoir le Prince et Fidèle Castro la circulation est effective y compris les activités quotidiennes. Pour ce qui est de la crise à l’origine du ralenti dans tous les domaines constaté ces derniers jours, elle perdure toujours.
En majorité pauvres, les guinéens endurent difficilement les périodes de grève. Ces derniers jours passés sans travail ont exposé de nombreuses famille à un excès de casse-tête. En ce jeudi où aucune consigne de bouder les activités n’est en vigueur, chacun vaque à ses affaires.
Dans la circulation la fluidité est évidente. Au niveau de certains ronds-points comme Enco5 par exemple, quelques embouteillages sont visibles surtout sur la tranversale Enco5-Lambandji.
Sur la route vers la T6, juste à l’endroit où il y’a la montage d’ordures, un autre embouteillage mais cette fois de taille est en place. En cause, une opération d’assainissement est en cours. Du coût, des odeurs nauséabondes envahissent tout le lieu.
De Sonfonia à la cimenterie, un tronçon entièrement resté impraticable du lundi au mercredi, tout à l’air d’être redevenu normal. La circulation s’effectue et les magasin riverains ouverts. Même constat sur sur l’axe Cimenterie-Kagbelen.
Tout porte à croire que ce retour au calme pourrait se poursuivre jusqu’à la fin de la semaine. Aucun accord n’étant en vue entre gouvernement et syndicats, Conakry risque de connaître une nouvelles phase d’impasse sociale dès lundi prochain.

Oury Nombokelen Bah

Share Button
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire