Les femmes de la forêt s’expriment:  »Alpha Condé a l’obligation de doter la guinée d’une nouvelle constitution avant la fin de son mandat »

  • Publiée par Mamadouba Camara
  • 7 juin 2019 13 h 13 min
  • 0
 Les membres de l’Union des Femmes de la Forêt pour la Paix et le Développement ( UFFPADE) ont organisé un point de presse vendredi 07 juin 2019 à la maison commune  des journalistes sise a Kipé dans la commune de Ratoma. Il était question pour ces dames, de donner leur position par rapport au débat rélatif à la nouvelle constitution.
Dans une déclaration rendue public par Mme. Marie Kolié , présidente de cette structure, l’Union des femmes de la Forêt pour la Paix et Développement dit oui à une nouvelle constitution.
«La constitution guinéenne actuelle, fruit de la période de transition, a le mérite d’avoir contribué à tirer le pays d’une période d’instabilité politique sans précédent, et mettre en place les institutions républicaines actuellement en vigueur.
Cependant, force est de constater qu’elle comporte beaucoup d’insuffissance. C’est pourquoi en sa haute qualité de premier président démocratiquement élu de la Guinée independante, le professeur Alpha Condé a le devoir et l’obligation supérieur, avant la fin de son mandat, de doter le pays d’une loi fondamentale votée par reférendum par le peuple de souverrain de Guinée.
C’est dans ce contexte que, nous, femmes de l’Union de la Guinée forestière, sommes engagées avec détermination à soutenir les actions du professeur Alpha Condé dans le processus de mise en place d’une nouvelle constitution.
Nous disons «Oui» à la Nouvelle Constitution».
Partager
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

REPORTAGE VIDÉO

JOURNAL STAR21TV & EVASION

TOP 10 DES ARTICLES

PUBLIREPORTAGE