Manifestation à Conakry: Le journaliste Hassane Hilal Sylla arrêté

  • Publiée par Redaction
  • 20 février 2017 14 h 00 min
  • 0

Prévu ce lundi, 20 février 2017, le mouvement ‘’La voix du peuple’’ composé de jeunes leaders de différents organisations non-gouvernementales, a tenu son sit-in dans la commune de Kaloum. Sans pour autant arriver au lieu indiqué, au lycée de 2 octobre, les manifestants ont été arrêtés par les forces de sécurité avant d’arrêter finalement quatre ou cinq personnes, selon nos informations.

 

Il s’agit entre autres de Baïlo Barry, Président de l’ONG Destin en main, Hassane Hilal Sylla, journaliste et président de l’Association des journalistes pour le développement durable ou encore Aïssa Diaby, Initiatrice de ‘’Welcome to Conakry’’ et Vice-commissaire chargée de la communication de Conakry Capitale Mondiale du Livre 2017. Pour ne citer que ceux-ci.

Ce mouvement créé suite à la grève des enseignants, souhaitait voir tout simplement les élèves et étudiants reprendre le chemin de l’école. D’un autre côté, il demandait également, la libération de l’artiste Elie Kamano, membre dudit mouvement. Pour ce fait, les membres ont entamé leur revendication dans les environs de 10 heures où ils ont été bloqués entre les Ambassades de France et d’Allemagne.

 

Avant que les policiers ne reçoivent l’ordre du Commissaire central de Kaloum de les faire quitter le lieu de force, ils scandaient des raz-le-bol. ‘’Congés forcés, y en a marre’’, ‘’Ouvrez les classes’’, ‘’ Libérez Elie Kamano’’, ‘’Mon école, mon droit, je veux aller à l’école’’, ‘’Professeur Président, ne tuez pas l’éducation’’, ‘’Où sont nos enfants ? à la maison et où sont leurs enfants ? à l’étranger’’, pouvaient-ils crier dans leurs peaux de parents d’élèves, fatigués de voir leurs enfants, neveux, cousins, ou sœurs restés à la maison.

 

Selon nos informations, nos interpellés ont été transportés au Commissariat central de Kaloum où ils sont en garde à vue.

Source: guineenews

Share Button
Précédent «
Suivant »

664 71 82 86

Laisser un commentaire