Mohamed Saïd Fofana Médiateur de la République entre en fonction

L’ancien premier ministre Mohamed Saïd Fofana nommé le 7 Janvier dernier par un décret présidentiel, a prêté serment ce vendredi 23 Février 2018 au palais Sékoutoureyah. C’était devant le Président de la République Pr Alpha Condé comme l’indique l’article 7 de la loi organique N 04/ CNT du 20 Décembre 2010. Cette loi stipule que le Médiateur de la République doit prêter serment devant le chef de l’Etat premier magistrat du Pays. La cérémonie de prestation s’est tenue en présence des huissiers de justice, les diplomates et institutions accréditées en Guinée, les membres du gouvernement et certains officiers de l’armée. C’est le ministre conseiller spécial du président de la république chargé de relations avec les institutions de la République qui a introduit le nouveau médiateur de la République.

Mohamed Lamine Fofana a devant le président de la république, défini les rôles qui sont assignés au Médiateur de la République. Selon lui ‘’ il doit régler par la médiation, les réclamations concernant le fonctionnement des organes et services de l’Etat, des collectivités territoriales, des établissements publics et de tout organisme investi d’une mission de service public dans leurs relations avec les administrés. De même, le médiateur de la République bénéficie d’importantes et nombreuses garanties constitutionnelles et législatives d’indépendance dans l’accomplissement de sa mission’’ explique le conseiller du président.

Il dira ensuite ‘’Toute personne physique ou morale peut par une réclamation individuelle écrite ou morale saisir le Médiateur de la République. La réclamation adressé au médiateur doit précédée de démarches administratives appropriées (demande d’exploitation ou contestation de la décision qui fait grief au requérant). Le recours au médiateur de la république dans tous les cas est gratuits’’ souligne de passage Mohamed Lamine Fofana.

Dans son discours de circonstance, le Président de la République a affirmé qu’il place sa confiance à Mohamed Saïd Fafana. Mais Alpha Condé n’a pas manqué de faire part de ses attentes à son ancien protégé « j’attends de sa part des actes de dévouement, de loyauté exemplaire dans le traitement diligent des dossiers en respectant strictement la réglementation en vigueur. Pour ma part, connaissant votre parcourt et surtout l’immense expérience dont vous êtes doté dans la gestion des affaires de l’Etat, soyez rassurer M. le médiateur de la République de pouvoir compter sur toute ma bienveillance compréhension pour l’établissement d’une collaboration franche et loyale dans l’intérêt supérieur des usagers de l’administration publique dont elle est chargée de servir avec dévouement »

Le numéro 1 guinéen a ensuite demandé au médiateur de la République Mohamed Said Fofana de lever la main droite et de prêter serment. Ce dernier l’obéira en disant ceux-ci « je jure de bien et fidèlement remplir mes fonctions de médiateur de la République, les exercer en toute indépendance et en toute impartialité dans le respect des lois de la République et de ne relever aucun secret que j’aurais obtenu à l’occasion et après l’exercice de mes fonctions. Je le jure ».

Pour clore ses propos, Pr Alpha Condé lui a donné acte de son serment et lui renvoyé dans l’exercice de ses fonctions de médiateur de la République avant de signifier qu’il sera dressé procès verbal contrairement à la loi ».

Oumar Camara 625250081

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter d'Image 664 71 82 86 /623 51 50 96

  • facebook

Laisser un commentaire