PNDES-ODD : plus d’une vingtaine de journalistes guinéens à l’école de l’Institut national de la statistique à Coyah

  • Publiée par Aris Diabaté
  • 13 juin 2018 12 h 40 min
  • 0

Dans le cadre du suivi de l’atteinte des objectifs du développement durable, un séminaire de formation s’est ouvert ce mercredi 13 juin à l’intention des journalistes de la presse privée et publique. C’est une initiative du ministère du Plan et du Développement Économique en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le Développement dans la préfecture de Coyah.

Cette rencontre de deux jours vise à promouvoir l’utilisation optimale des statistiques par les décideurs et les autres utilisateurs pour améliorer la prise de décision et la communication des résultats du développement en lien avec le PNDES et des ODD. Il aidera ainsi à renforcer les capacités des 25 journalistes des médias publics et privés en matière d’analyse des résultats des travaux statistiques.

Dans son discours, le représentant du PNUD à cette rencontre s’est félicité de la tenue de cette rencontre avec les hommes de médias qui jouent un rôle primordial dans la société. Pour Sylvain Ki: <<les journalistes dew médias que vous êtes constitue une cible prioritaire qui mérite une attention particulière si l’on veut réussir la mise en oeuvre des programmes et projets de développement. Les médias, la Société, le secteur privé et les observateurs de base doivent jouer au côté du gouvernement un rôle de premier plan dans la mise en oeuvre, le suivi et l’évaluation des ODD. C’est pourquoi, une bonne appropriation de l’agenda 2030 en est avec le PNDES est plus que indispensable et urgent pour permettre à la Guinée d’accélérer sa transformation économique et social souhaité >>, précise-t-il.

De son côté, le directeur général adjoint de l’Institut national de la statistique a souligné l’importance de la presse dans la vulgarisation des informations de son département au près des populations à la base. <<Avec la collaboration avec des médias, tout ce que nous allons faire désormais j’en suis sûre qu’ils seront vulgarisé et c’est dans ce cadre là nous organisons cet atelier. Et ça ne sera pas la dernière fois, après ici ensemble nous allons réfléchir comment trouver d’autres modules de formation qui vous permettraient de vulgariser les efforts que le gouvernement fait en matière de statistiques, >> promet Mamadou Camara.

À noter que cet atelier prendra fin le jeudi 14 juin à Somayah dans la préfecture de Coyah.

Share Button
Précédent «
Suivant »

Tel: (+224) 622204454

Laisser un commentaire