Procès Gl Nouhou thiam et ses Co- détenus : vers une grâce présidentielle (exclusivité)

  • Publiée par Redaction
  • 23 décembre 2015 11 h 52 min
  • 0

Le ministère de la justice a  programmé la première audience du tribunal militaire au mercredi 23 Décembre 2015 à la cour d’appel de Conakry. Les cinq  officiers de l’armée arrêtés en 2011 dans le cadre de l’attaque contre la résidence du président Alpha qui comparaissent devant le tribunal militaire  sont poursuivis pour trois infractions,  a apprit le site Guinée synthèse. Info
Il s’agit du général Nouhou Thiam, du Colonel sadou Diallo, des Lieutenants Kèmo condé, Mohamed Camara et kèmo condé. Certains sont  poursuivis pour désertion interne et  abandon de poste. D’autres, pour non respect de la consigne militaires.

 
Après cinq ans de détention à la maison d’arrêt de Conakry, ce groupe d’officiers qui comparait dans ce feuilleton judiciaire pourrait bénéficier sous peu de la grâce présidentielle après la tenue d’un procès, selon l’un des avocats de la défense qui a requis l’anonymat.

 
Une  information confirmée par une source très proche de la présidence de la république. Cette dernière  certifie que le président de la république, le professeur alpha condé va accorder la grâce présidentielle aux cinq militaires cités dans cette affaire et à d’autres détenus du pays.

 
Le Général Nouhou Thiam et ses Co- détenus au terme de ce procès pourraient  donc être libérés. Longtemps interpelé sur la question et critiqué par la communauté internationale et certains  défenseurs des droits de l’homme, la détention des cinq officiers de l’armée guinéenne dit- on illégale était devenue une patate chaude dans les mains de l’Etat Guinéen.

 
Nous y reviendrons !

 

Share Button
Précédent «
Suivant »

664 71 82 86

Laisser un commentaire