Reconstruction de la route Coyah-Kindia-Dabola, le président lance les travaux dans la prefecture de Coyah.

  • Publiée par Oury Maci Bah
  • 19 avril 2018 22 h 59 min
  • 0

Les travaux de reconstruction de la route Coyah-Kindia-Dabola ont été officiellement lancés ce jeudi 19 Avril 2018 dans la préfecture de Coyah. C’était sous la haute autorité de son excellence monsieur le président de la République le Pr Alpha Conde. Ce projet est finance dans le cadre de la coopération stratégique sino-guinéenne, soit 15% sur le budget national de développement. Avec un -85% sur prêt des institutions financières chinoises, le montant est de 357.302.942,38 Euro. La durée des travaux s’étendra sur une période de 33 mois, c’est l’entreprise china road and bridge corporation (CRBC) qui est chargé de la réalisation du projet sous la supervision et le contrôle de la société française  »Egis Louis Berger International ».

Pour la ministre des travaux publics « ce projet c’est sur la route nationale la tracée Conakry, Kindia Mamou jusqu’a Nzérékoré c’est une route coloniale, avant les véhicules qui passaient était 10 tonnes 15 tonnes mais aujourd’hui c’est des 50 tonnes et même plus. En plus la géométrie de cette route n’est pas dans les normes, c’est pourquoi la route qui va être lancée viendra briser ces insuffisances. La plate-forme va être mise aux gabarits conformément aux normes CEDEAO et tous les autres paramètres de la géométrie respectée. Surtout l’extension Conakry-Kindia.Dans ce projet il y aura des transformations de la route, la ville de Mamou sera contournée et cette zone est pleine de ravin et quand c’est ravin il aura des zones où nous allons faire du remblai, il aura des endroits ou le remblai ne pourra pas, on sera obligé de mettre les grands ponts et il est possible sur la zone de ‘’labota’’ à Kindia que nous passons en tunnel. Si ça ne se fait pas sur ce projet nous le ferons sur le projet autoroute » explique Oumou Camara.

Dans son intrvention le PDG de la société chinoise chargée d’exécuter les travaux promet de respecter le délai « nous avons la capacité de bien réaliser ce projet dans le délai avec la haute qualité. Nous allons offrir plus de poste et de travail au peuple guinéen. Nous allons engager activement notre responsabilité social sous la claire vaillance de Mr le président de la République. Nous croyons nous ferons tout e mieux la coopération chino-guinéenne ». A fait savoir le PDG de CRBC.

S’adressant à la population guinéenne le Pr Alpha Conde  insiste sur le terme de reconstruction « nous avons bien dit reconstructions et non réhabilitation, vous savez sur cette route il ya beaucoup de tournure et qui occasionne beaucoup d’accidents. Donc la réduction d’une route est d’éviter beaucoup de tournure, si ce n’est pas l’autoroute qu’elle soit plus rectiligne, j’espère que mes amis de la société CRBC m’ont bien entendu. La Guinée avait deux grands défis a relever à mon arrive, l’énergie et les infrastructures car pour améliorer le panier de la ménager il faut d’abord doté le pays des infrastructures capables de servir au développement de l’agriculture et de l’industrie. Si aujourd’hui nous posons la première pierre de la reconstruction de la route Coyah-Kindia-Dabola faut pas oublier que la route Kouroussa-/Dabola est déjà attribuée, nous attendons le financement de la banque islamique.de.développement, ainsi que la route Gueckedou-Kondebadou, la route Coyah frontière sierra Leone et la route Boké- kebo » précise le président de la République.

« Il est évident que la Guinée ne dispose pas assez de routes goudronné mais dans notre plan quinquennal est de résoudre en grande parti cela. En plus de la route Coyah-Kindia-Dabola et tant d’autres nous devrions rétablissez toutes ses routes afin de permettre aux paysans de pouvoir évacuer vers les marchés leurs produits. Car si le paysan produit il ne peut pas évacuer ces produits aux marchés cela va le décourager, il en est de même pour les industries. Cela n’est pas possible si les populations ne respectent pas les biens de l’Etat » déclare le locateur du palais Sekoureyah

 

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter 00224 628 53 39 66

Laisser un commentaire