Rencontre CENI-UFDG : les deux partis s’expriment

Comme annoncé dans un communiqué rendu public lundi 26 Février dernier à la Télévision nationale, La commission électorale nationale indépendante a rencontré ce Jeudi 1er Mars 2018 une délégation de l’Union des forces démocratiques de Guinée UFDFG dans ses locaux. Il était question pour la CENI de recevoir les griefs de ce parti contre l’organisation des communales du 04 février 2018. Au sortir de cette rencontre qui s’est tenue à huit clos, les deux parties se sont prêtées aux questions des journalistes.

Au nom de son institution, Le directeur des opérations de la CENI a déclaré  qu’il ne revient pas à la CENI de changer les résultats du scrutin du 4 février. Etienne Soropogui  a demandé à l’UFDG de fournir la liste des bureaux de vote dans lesquels le parti de Cellou Dalein Diallo estime avoir été victime de fraudes. « Dès l’instant que la CENI à la liste de ces PV, elle va demander aux démembrements de rechercher ces PV de bureaux de vote. Parce ce que la CENI ne reçoit pas les PV des bureaux de vote car la loi ne nous le permet pas, nous recevons exclusivement les PV de centralisation.  Nous  avons donné rendez-vous pour le mardi prochain pour le dépôt de ces listes » a fait savoir le directeur des opérations de la CENI.

Pour le porte-parole de l’UFDG « Nous ne voulons pas demander la reprises des votes sur toutes l’étendue du territoire national, mais là où il y a trop de problèmes dans les  9 circonscriptions électorales et nous avons la liste de tous les bureaux de votes écarté ou falsifié. Nous avons donc promis de déposer la liste de ses bureaux de votes à la CENI qui à elle, de demander à ses démembrements de nous fournir d’ici demain (Vendredi ndr) ou au plus tard Mardi la liste, les PV officiels sorti de ces bureaux de votes. A Matoto sur  959 bureaux de votes vous avez 92 PV qui ont été écarté, on nous dit que ces PV n’ont pas été retrouvés alors qu’ils sont effectivement rentrés dans les CACV. Ces 92 PV écartés ont causé un préjudice de 7600 voix à l’UFDG, ce qui nous a fait perdre 3 quartiers et un conseiller» fustige Kalemodou Yansane.

Sur la position de son parti il dira « On ne demande pas de faveur nous voulons simplement que les PV que nous avons sous la main que la CENI sorte ces PV officiels on compare ces deux documents. Si nous avons raisons qu’on nous rétablisse dans notre droit et si on a tort ceux qui ont fait la fraude ont raison. Le but n’est pas de modifier les résultats mais d’aboutir à la vérité des votes, donc c’est pour la paix que nous faisons cette démarche » martel Kalemodou Yansane.

 

Partager
Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter d'Image 626 02 06 92/669 95 37 01

  • facebook

Laisser un commentaire

REPORTAGE VIDÉO

JOURNAL STAR21TV & EVASION

TOP 10 DES ARTICLES

PUBLIREPORTAGE