Rentrée des classes 2018 : la ville de Kankan désavoue le SLECG

  • Publiée par Redaction
  • 8 octobre 2018 15 h 52 min
  • 0

Déclenché depuis le 03 octobre dernier, le mot d’ordre de grève n’a pas été respecté ce lundi 8 octobre 2018 dans la ville de Kankan, a-t-on constaté sur place notre correspondant régional. Pour cette deuxième semaine de l’ouverture de classes, les élèves se sont massivement déplacés pour aller suivre les cours dans leurs établissements respectifs.

Elèves et enseignants à la montée des couleurs

Du lycée Mariem Gouaby à Almamy Samory Touré, les élèves ont répondu massivement à l’appel des autorités. Des 07h45, élèves et enseignants étaient sur place pour assister à la montée des couleurs, avant de rejoindre les salles pour les premières matières de l’année scolaire. En 12ème Sciences Expérimentales, les élèves sont très émus de bénéficier des cours de mathématiques car disent-ils le contenu du programme est explicitement donné par le chargé de cours affirme Sanaba Sangaré.

Pour l’autorité scolaire, les études ont normalement reprit tout le monde est présent souligne Fodé Condé, Censeur du Collège. Cet engouement des élèves et enseignants du lycée Mariem N’GOUABY ne laisse pas indifférent l’inspection régionale de l’éducation qui avoue toute sa satisfaction à l’administration de la dite école. Aujourd’hui une mission mixte tourne dans les écoles, la mission constate une ouverture réussie dans les différentes écoles et classe du lycée Marien N’GOUABY premier en terme de mobilisation souligne Sory Bobo Doumbouya, président de l’APEAE.

Pour le moment aucune anomalie n’a été signalée à l’ouverture des classes dans la ville de Kankan.

Laye Famo CONDE correspondant régional 

 

Share Button
Précédent «
Suivant »

664 71 82 86

Laisser un commentaire