Retour des immigrants Guinéens dans des conditions de déception

  • Publiée par Guineesynthese
  • 7 août 2018 7 h 54 min
  • 0
Ils sont au total deux cent trente (230) immigrants tous des hommes en Provence de la Libye et de L’Algérie a regagné leur pays d’origine ce dimanche 5 août 2018 au environ de 18 heures.
Ces immigrants ont été accueilli à kankan et logés dans la salle d’audience de l’ancien tribunal de première instance de kankan où ils ont passé la nuit sous les applaudissements des moustiques sans aucune mesure d’ébergement ni de sécurité. Cerains rencontré ce lundi en début de matinée par notre reporter présentent des boutons sur tout le corps.
Oumar Camara, un des leurs, originaire de Senko, Tapicier de profession travaillait dans une usine en Algérie. Il a été  arrêté le 16 juillet 2018, aux alentours de 14 heures pendant qu’il se rendant à son lieu de travail.
Mamadou Diallo un autre migrant exerçait dans le petit commerce en Guinée. Lui il a mobilisé  un montant de quatre millions de francs guinéens (4.000.000 FG) Pour se rendre en Libye. Après quatre ans trois mois d’activités il fût arrêté et emprisonné pour trente six(36) mois avant de rejoindre le bercail.
Au dire de la majorité de ces immigrants, c’est seul en Guinée oû ils ont subi de mauvais traitements, car selon eux ils étaient dans les meilleures conditions de rapatriement durant toute la traversée comme le Niger, Le Burkina et le Mali voisin.
Chacun de ses migrants a reçu de la part de l’organisation mondiale pour l’immigration OIM un montant dérisoire de 500.000FG soit 50 euros comme transport avec  un téléphone à l’appui leur permettant de garder contact.
Un montant tros peu qui déçoit les migrants.
Laye Famo CONDE correspondant régional guineesynthese.
628626656/656407168
Partager
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

REPORTAGE VIDÉO

JOURNAL STAR21TV & EVASION

TOP 10 DES ARTICLES

PUBLIREPORTAGE