Sangoya Matoto corniche: Où est passé le fond d’entretien routier?

  • Publiée par Augustin Kamano
  • 6 octobre 2018 10 h 44 min
  • 0

C’est une question qui est fréquentes chez les riverains de l’axe Sangoyah-Matoto. A date, l’impression qui se dégage de cette route ce qu’elle est totalement oubliée. Du jour au jour elle s’enfonce dans la dégradation et rien ne rassure que sa rehabilitation serait pour bientôt.
Les usagers de cet axe vivent un véritable calvaire. Non seulement le pratiquer est difficile mais aussi les embouteuillages qui s’y forment sont immenses. Conducteurs et piétons tous se plaignent de sa dégradation. Moussa Kourouma est un conducteur de taxi-moto. Pour lui c’est inacceptable qu’une partie de la capitale soit dans un tel état: « C’est incroyable qu’en ce 21eme siècle qu’on puisse trouver des routes dans un état aussi impraticable comme celle-ci dans une capitale. Ça n’existe nulle part ailleurs si c’est pas dans la capitale guinéenne Conakry. Je le dis c’est en connaissance de cause. J’avais tenté ma chance pour l’aventure vers la Libye. Partout je suis passé je n’ai pas vu une route pareille. Ils sont venus nous mentir ici. On peut en trouver à l’intérieur du pays ces routes pareilles mais pas dans la capitale
Jospeh Tenguiano aussi emprunte parfois cette même route. Profitant du micro de guinéesynthèse. com, il s’en est directement pris à l’Etat: « C’est honteux et irresponsable de la part des responsables du fond d’entretien routier. Mais c’est pas eux c’est le gouvernement qui a eu confiance en eux en les confiant cette responsabilité. Aujourd’hui ce genre de routes n’existe nulle part dans une capitale. C’est avec ça ils veulent nous parler d’un bilan. Je dirais un bilan négatif voilà
Il est à rappeler que sur cet axe de la capitale guinéenne le fond d’entretien routier fâche énormément.

Augustin kamano
656 98 98 12

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste-Reporter 622 84 12 83

Laisser un commentaire