Société : Les sinistrés de l’inondation de  Gaoual abandonnés à eux mêmes

  • Publiée par Redaction
  • 8 septembre 2018 7 h 37 min
  • 0

La situation demeure pire dans cette préfecture du nord-est de la Guinée. Touchée par une inondation ces derniers jours avec à la base des pluies torrentielles, la localité se trouve dans une crise humanitaire énorme. Des nombreux habitants sont privés de nourriture et d’abris. Malgré les appels à l’aide en direction de l’Etat guinéen, rien n’est fait pour le moment. Par conséquent, la souffrance des victimes s’intensifie davantage.

Qu’attend le gouvernement pour aller au sécours des populations de Gaoual récement frappé d’une catastrophe naturelle? C’est une question qui se pose sans cesse actuellement. Les ressortissants de la préfecture à Conakry continuent à se faire entendre par voix de presse pour attirer l’attention des autorités dans le but d’obtenir d’elles un soutien humanitaire pour leurs concitoyens, mais en vain. Pour l’heure, ce sont eux même qui font de leur mieux à  travers des cotisations volontaires pour apporter un certain nombre de besoins urgents aux victimes.

Il y a quelques jours des fortes pluies se sont abattues sur la préfecture, provoquant ainsi une grave inondation un peu partout. Conséquence, des habitations avaient été  à moitié englouties, et des biens matériels noyés. Quant au calvaire humain. Il y reste d’actualité.  Le fait que la crise n’ait pas fait l’objet d’une intervention humanitaire de la part de l’Etat met en colère les ressortissants de Gaoual. Ils le font savoir quasiment tous les jours par des sorties médiatiques.

Les innondations en saison des pluies dans certaines parties du pays ne sont pas un fait nouveau. Dans les années précédentes des cas similaires se sont produits dans la capitale guinéenne avec pour bilan des morts voir même des blessés. En Guinée, le constat revèle que l’Etat vient rarement en aide à des personnes ayant subit des catastrophes naturelles. C’est pourquoi certains observateurs ne se sentent pas surpris que Gaoual soit abandonné à un moment sombre de son existence.

Sauf changement de dernières minutes, on est toujours  sans connaissance d’une quelconque mesure gouvernementale visant à faire à ce qui prévaut à Gaoual depuis plusieurs jours.

Oury Maci Bah

Partager
Précédent «
Suivant »

664 71 82 86

Laisser un commentaire

REPORTAGE VIDÉO

JOURNAL STAR21TV & EVASION

TOP 10 DES ARTICLES

PUBLIREPORTAGE