Statut des maisons des jeunes et de la culture : Les ministres en charge des sports et de la jeunesse signent trois arrêtés conjoints

  • Publiée par Abdoulaye Bella Diallo
  • 4 octobre 2017 17 h 19 min
  • 0

Dans le cadre de la redynamisation des structures à la base, le ministre en charge de la jeunesse, Moustapha Naité et celui en charge des sports, de  la culture et du patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow ont procédé, ce mercredi 04 Octobre 2017 à la signature de trois arrêtés  conjoints en présence de leurs cadres. Cette cérémonie qui s’est déroulée dans la salle de conférence du ministère de la jeunesse portait sur les attributions et organisations des inspections régionales, les directions préfectorales de la jeunesse, des sports de la culture et du patrimoine historique. Et le troisième arrêté fixant le statut des maisons de jeunes et de la culture.

Au sortir de la salle,  le ministre Moustapha Naité précise, « il s’agit aujourd’hui des arrêtés conjoints du ministre Bantama et moi-même qui avons décidé de signer pour non seulement amener une certaine organisation au niveau  des questions de la jeunesse à la base, au niveau régional, préfectoral et sous-préfectoral pour que nos jeunes soient mieux structurer, mieux  organiser et encadrer par les services déconcentrés qui sont sur le terrain. Donc, c’est un mariage qui est aujourd’hui scellé entre ces deux ministères pour qu’ensemble nous puissions nous adresser en tout cas, la politique envisagée par le chef de l’Etat en termes de promotion de la jeunesse et en termes de leurs réalisation de culture et sport que nous puissions conjuguer les mêmes verbes afin d’apporter les solutions importantes dont les jeunes de Guinée ont besoin aujourd’hui », a indiqué le ministre en charge de la jeunesse.

Et de poursuivre, le ministre Naité a expliqué que les nominations qui doivent se faire au niveau de l’inspection régionale et  au niveau des directions préfectorales seront les propositions conjointes du ministre en charge des sports de la culture et du patrimoine historique et le ministre en charge de la jeunesse avant de soumettre au Chef de l’Etat pour la signature.

Prenant la parole, le ministre Bantama Sow  a fait remarquer que, c’est la réalisation d’un rêve, « (…) Nous signons un mariage aujourd’hui comme je le dis, c’est un rêve depuis 2011, le président Alpha Condé avait souhaité vraiment que les jeunes de la culture soient ensembles. Le ministère  des sports de la culture et du patrimoine historique, c’était une maison sans soubassement parce que le soubassement, ce sont les structures déconcentrées. C’est vrai la jeunesse a des DPJ (direction préfectorale de la jeunesse, ndlr) mais, il y a des préfectures où il n’y a pas cette direction. Les gens ont abandonné où certains sont décédés depuis combien de temps, on n’a pas nommé les directeurs de la jeunesse. A la culture ça n’existe pas du tout. Comment vous voulez qu’un ministère fonctionne s’il n’est pas représenté à la base », a souligné le patron du département des sports de la culture et du patrimoine historique.

Par ailleurs, le ministre Bantama Sow a promis que les inspecteurs, les directeurs préfectoraux de la jeunesse, des sports de la culture et du patrimoine historique ne soient plus le porteur du sac des préfets, « je suis sûr que le président Alpha Condé sera très content aujourd’hui en voyant  deux de ces jeunes qui ont décidés à remobiliser la jeunesse. Et nous promettons ici que nos inspecteurs, nos directeurs préfectoraux de la jeunesse, des sports de la culture et du patrimoine historique, je ne dirais pas qu’ils vont se comparer au DPE (direction préfectorale de l’éducation, ndlr) mais nous ferons tout pour qu’ils ne soient plus le porteur de sac du préfet. Nous allons créer sincèrement  toutes les conditions qu’il faut », a-t-il conclu.

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter 00224 628 52 64 04

Laisser un commentaire