Voeux de nouvel an des corps constitués au président de la République à Sekhoutoureya

Le président de la République Pr Alpha Condé a reçu ce jeudi au palais sékoutoureyah les corps constitués composés des présidents des institutions républicaines, les forces de défenses et de sécurité, le premier ministre chef du gouvernement, les corps diplomatiques et institutions internationales accrédités en Guinée. Leur presence au palais Sékhoutoureya étaient de présenter les vœux de nouvel an au chef de l’Etat guinéen.

A tour de rôle, les portes paroles de ses corps constitués ont lu leur discours. Le président de l’assemblée nationale Claude Kory Kondiano a présenté les vœux de nouvel an au nom des institutions républicaines, le premier ministre Mamadi Youla au nom du gouvernement guinéen, le doyen des corps diplomatiques Alexandre au nom des diplomates et le chef d’Etat major Namory Traoré au nom des forces de défenses et de sécurité.

A son tour, le président de la République Pr Alpha Condé a aussi souhaité ses vœux les meilleurs au corps constitués. Le locateur du palais Sékhoutoureyah a ensuite fait une ébauche sur les activités qui ont marqué l’année 2017 et ce qui n’a pas aussi marché.

Selon Alpha Condé : << L’assemblée nationale s’est beaucoup améliorée, elle a amélioré sa méthode de travail, le budget de l’année 2018 a été adopté à l’unanimité ce qui est à saluer. La cour suprême la même chose, il y a eu des changements. Au niveau de la cour des comptes cette institution dispose son premier rapport annuel. Il est aussi à remercier les corps diplomatiques et consulaires pour la facilitation des échanges et les partenariats de leurs pays avec la Guinée>>.

Au gouvernement Youla, le président Condé n’a pas fait de cadeau << le gouvernement ne communique pas, pourtant l’année 2018 est une année de défi. Si l’accord des 20 milliard de dollars a été signé avec la Chine, il faut monter des projets bancables pour permettre au décaissement de ce fonds. Donc au gouvernement de divorcer avec la bureaucratie>> a fait savoir le chef de l’Etat.

<<Nous avons promulgué la loi anti corruption, il faut qu’elle soit mise en application, il faut faire face également à l’impunité. Aux généraux, le grand banditisme refait surface, mais aussi les coupeurs de route. Il nous faut renforcer les BAC, les équiper et fournir des armes aux militaires pour qu’ils soient prêts pour toute éventuelle menace. D’ailleurs la lutte contre le banditisme est l’une de nos priorités pour l’année 2018. Lors des manifestations, les forces de maintien d’ordre font usage des armes à feu, nous allons les former et équiper pour ces manifestations prévient le président guinéen.>>

Aux politiciens, Alpha Condé les a mis en garde : <<Tous ceux qui habitent dans les domaines de l’Etat ont va les retirer, il faut qu’à un certains moment le peuple de Guinée sache qui a fait quoi dans la gestion de ce pays. Quand ils seront appelés à répondre de leurs actes en ce moment le peuple saura qui a fait quoi martèle le président Condé>>.

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter d'Image 626 02 06 92/669 95 37 01

  • facebook

Laisser un commentaire