Vœux de nouvel an : Le gouverneur de la BCRG déclare,  « En fin  2017, la masse monétaire s’est chiffrée à 22 mille 100 milliards de francs guinéens… »  

  • Publiée par Abdoulaye Bella Diallo
  • 5 janvier 2018 19 h 06 min
  • 0

A l’occasion de la présentation des vœux de nouvel an à ses travailleurs tenue, ce vendredi 05 Janvier 2018, le gouverneur de la banque centrale de la république de Guinée a dans son allocution a tenu à préciser son engagement pour accompagner ses cadres, avant de rassurer de maîtriser l’inflation.  

A l’entame de son allocution, le gouverneur de la BCRG  s’est félicité pour la maîtrise de la masse monétaire, « en termes de politique monétaire, l’année 2017 a été caractérisée par le maintien du taux directeur de la banque centrale de 12% du fait de la nécessité de garder la présence nécessaire qui fait à une économie en convalescence. Et une économie qui s’apprête à prendre son envol.  En fin  2017, la masse monétaire s’est chiffrée à 22 mille 100 milliards de francs guinéens soit une hausse de 14%  par rapport au mois de décembre 2016 progressant et résulte d’un accroissement simultané des avoirs extérieurs nets et des avoirs intérieurs nets. En dépit d’une certaine tendance à la hausse, l’inflation reste toujours maintenue en dessous de 10%. Notre pays est considéré encore comme un pays à inflation modérée », a-t-il rappelé.

En matière d’échange, poursuit Louceny Nabé, « nous avons poursuivi une politique axée sur la gestion rigoureuse des avoirs extérieurs et sur la consolidation du marché de devises. Grâce à ses mesures, le coût global américain est établi à 9006 fg en fin décembre 2017 contre 9225 fg en 2016 soit  de l’ordre de 2,4%. Avec cette évolution, vous constaterez que les termes de changes entre les marchés officiels et parallèles au dollars sont considérablement diminués à environ 0,76% en fin décembre 2017 contre 4,07 à la même période 2016. En termes de rentabilité, le secteur réalise un résultat en aide bénéficiaire de 291 milliards francs guinéens contre 273 milliards à  un an plutôt », a-t-il ajouté.

Selon lui, « ces dernières années, la banque centrale a mis en œuvre un important programme de modernisation du système national de paiement. Ce programme qui se poursuit permet à l’économie guinéenne de se doter d’infrastructure de marché financier raubisque pour garantir la résilience du secteur au choc de renforcer sa stabilité. Au niveau des banques, il est satisfaisant de constater que la monnaie enregistre un développement remarquable qui connait un engouement de  la part de la clientèle », a fait remarquer le gouverneur de la banque centrale.

En termes de perspective, Louceny Nabé a étalé ses priorités en 2018, « je voudrais signaler, la consolidation du système d’information de crédit qui va probablement évoluer vers le niveau de crédit, instauré d’une condition plus grande transparence de l’économie. Nous ferons en sorte qu’à la banque centrale que nous décidons de politique monétaire et de changes soit de plus en plus appuyés sur nos propres recherches (…) », souligne-t-il.

Share Button
Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter 00224 628 52 64 04

Laisser un commentaire